Patrick Lagacé s'emporte sur Twitter après qu’Éric Duhaime l’ait qualifié de « pas assez homme »

C'est la guerre entre ces deux-là!

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La guerre est ouverte depuis quelques jours entre Patrick Lagacé et Éric Duhaime. Après des échanges d'opinions opposées et virulentes dans le journal La Presse cette semaine, voilà que les deux ont transposé leur mésentente sur Twitter. 

« Je suis pas assez homme pour toi, Eric, c’est ça l’affaire, tu m’as démasqué », a écrit Patrick Lagacé sur Twitter, en réponse à un gazouillis d'Éric Duhaime, qui avait tweeté ceci : « T’as beaucoup de courage dans ton sous-sol sur Twitter à 22h un vendredi soir. Dommage que tu sois pas capable par exemple d’être assez homme pour débattre face-à-face. Je te pensais plus fort que ça.... ».

Éric Duhaime avait également plus tôt accusé le chroniqueur de manquer de courage : « Toujours pas retrouvé Pat ton courage pour débattre ni ton humilité pour t’excuser? »

Tout a commencé quand, le 8 septembre dernier, Patrick Lagacé a publié une chronique dans La Presse intitulée Le masque et nous. Il y critiquait certains conspirationnistes qui avaient proféré des menaces contre le premier ministre du Québec, François Legault.

Dans un paragraphe, il décrit ensuite Éric Duhaime comme étant « un leader d'imbéciles ». « Tenez, prenez Éric Duhaime. Éric, que je connais de très, très loin, est loin d’être un imbécile. Mais à peine avait-il démissionné de son poste d’animateur au FM93 qu’il se trouvait une vocation, celle de leader d’imbéciles : on l’a vu haranguer la foule d’anti-masques qui s’est récemment rassemblée devant l’Assemblée nationale… », écrit-il. 

Deux jours plus tard, le principal intéressé a publié une lettre dans le même quotidien, réclamant des excuses de la part du chroniqueur. « Patrick Lagacé doit aujourd’hui avoir l’humilité de s’excuser. Pas à moi personnellement. J’ai l’habitude de me faire insulter et menacer sur la place publique et sur les réseaux sociaux. Je suis peut-être le seul au Québec qui a été obligé de lancer un livre sous escorte policière. M. Lagacé doit plutôt des excuses à ces milliers de parents qui constatent que la COVID-19 est une bien faible menace pour leurs enfants et que les mesures sanitaires imposées pour la combattre compromettent la motivation, l’apprentissage, la réussite scolaire et la santé mentale de la jeunesse. Ces pères, et surtout ces mères, de famille n’ont pas le privilège d’avoir un micro ou une tribune. Ils descendent très rarement dans la rue pour exprimer leurs idées. Le minimum qu’un bien-pensant du Plateau peut faire serait de les respecter et les écouter, pas de les associer à des criminels et les traiter d’imbéciles. », a-t-il écrit. 

Il y a fort à parier que la guerre n'est pas finie entre ces deux-là!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twitter · Crédit Photo: Facebook