Mariana Mazza publie une photo en brassière et appelle à plus de diversité corporelle

Un message inspirant!

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Mariana Mazza s'entraîne dur ces temps-ci. Et cela ne l'empêche pas de prendre position. Réputée comme étant une femme qui n'a pas la langue dans sa poche, elle a profité de son passage au gym pour livrer un message en faveur de plus de diversité corporelle dans le milieu de la mode. 

L'hilarante humoriste a publié samedi sur les réseaux sociaux une photo d'elle en train de lever des haltères à Mon Gym Privé, situé dans le quartier Rosemont-La Petite-Patrie. 

On voit Mariana Mazza vêtue d'un short, de chaussures de course et d'un soutien-gorge sport en train de s'entraîner assidûment. 

« Si Calvin Klein avait une vraie campagne sur la diversité », dit-elle à la blague sous la photo. 

Sa publication n'a pas tardé à générer de nombreux commentaires. Ils ont en effet été beaucoup d'internautes à féliciter l'humoriste pour ses efforts. 

Étienne Boulay, Gino Chouinard, Alexandre Champagne et Jean-Philippe Dion ont ajouté leur voix à celle d'internautes pour l'encourager. 

« Sa c'est une vraie femme. Qui en ai une qui ose l'ecoeurer 1 fois, ne le fera pas une 2ieme fois. Lâche pas! Il faut sa pousse c'est muscles là » a quant à lui écrit un abonné. 

« Faudrais que me mis mettre aussi ... bordel va falloir jme botte le cul un madner pour perdre mon baril et trocquer sa pour un 6 packs ...? lache lets go! », commente un autre. 

D'autres internautes ont carrément appelé l'entreprise Calvin Klein à voir la publication et à suivre les conseils de Mariana Mazza en matière de diversité corporelle. 

Il faut dire que, même si elle n'a pas la morphologie qu'on voit habituellement dans les publicités de mode, l'humoriste est superbe et a l'air bien en santé!

Mariana Mazza avait déjà dû répondre à des critiques l'an dernier à environ la même date.

Elle avait publié une photo où on la voyait nue avec un message concernant le poids des gens. 

« Ça fait maintenant 2 semaines que je suis partie en vacances avec ma mère. Pour son 60ième anniversaire, on est parties en croisière partout en Italie et en Grèce. On a passé deux semaines magnifiques à parler, à rire, à manger et surtout à parler de nos corps.
J’ai passé deux semaines à convaincre ma mère que j’étais bien dans mon corps, mais elle savait que j’en parlais parce que je complexais. J’ai pris du poids dans les derniers temps et j’ai des vergetures de femmes qui viennent d’accoucher dans le bas du ventre. Je ne rentre plus dans la moitié de mon linge. Mais je suis capable de me trouver belle. J’ai un beau visage. De belles jambes. Une grand yeule que les gens aiment entendre. Je ne me criss pas de ce que je pense de moi. Mais ce que les gens pensent : rien à foutre. C’est facile de se faire aimer par des gens qui ne te connaissent pas. Mais c’est difficile de s’aimer, parce qu’on se connait trop. Ça aiderait si on comprenait pleinement que tout ce qui compte c’est l’attitude qu’on a envers nous. En partant à Rome , nous nous sommes arrêtées dans un café pour ...boire un café. J’étais habillée en top de sport et en jeans. On voyait très bien mon ventre, mais comme personne me connait, on dirait que ça me faisait du bien de m’exposer. Une petite fille est debout à côté de moi. Elle m’observe. Ses parents aussi, mais avec un oeil de dégoût à vrai dire. La petite sourit en regardant mes tattoos. Baisse son regard. Regarde mon corps, mes chaussures bleues éclatantes. Je la regarde. Lui souris. Elle me dit en italien: sos bella. Qui veut dire : tu es belle. Je ne pourrais pas vous décrire le bien que ce petit commentaire d’une petite fille m’a fait. Mais il m’a confirmé que je suis belle. Ben oui, des fois ça prend ça. Je souhaite à toutes les demoiselles et jeunes hommes qui rentrent au secondaire de devenir un modèle pour eux-mêmes. Plus qu’on ose et qu’on assume ce qu’on porte avec ce qu’on est et plus qu’on dégage le bonheur et la bonté.Il faut toujours se rappeler que derrière un bourrelet , il y a un bon plat de pâtes. Et derrière un commentaire haineux, il y a une personne triste qui devrait manger plus de pizza. Amoureusement, Mariana. », avait-elle écrit à l'époque.

On est bien d'accord avec Mariana, et vous?

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram · Crédit Photo: Facebook