Joanie d'Occupation Double publie une nouvelle photo d'elle nue et elle est furieuse

Elle n'est pas contente du tout!

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
168 168 Partages

Joanie Perron a sans contredit été LA candidate qui a le plus fait parler d'elle dans l'édition 2017 d'Occupation Double. On se rappelle que c'était le grand retour de la populaire télé-réalité, que c'était la première fois que l'émission était diffusée sur les ondes de V (et non pas à TVA) et que la productrice Julie Snyder avait misé énormément sur le projet. Elle ne pouvait pas se permettre que ça soit un échec et elle a tout fait pour que l'émission prouve qu'elle avait toujours sa place comme émission chouchou du public québécois.

La Démone a eu raison et c'est en bonne partie grâce à la belle et imprévisible Joanie qui a donné tout un show, lors d'Occupation Double Bali. Bien sûr, le charisme de l'animateur Jay Du Temple y a été pour quelque chose, tout comme les frasques du beau Adamo (qui a finalement été couronné gagnant de la saison 2017), les amourettes du couple formé par Jessie et Pascal-Hugo et l'énergie de candidats vraiment divertissants comme Karine ou Sansdrick. 

Mais soyons honnêtes: c'est Joanie qui a volé le show. La belle blonde platine a été au coeur d'un triangle amoureux, elle a démontré toute la force de son caractère, ses sautes d'humeur, son humour... En plus elle a toujours assumé le fait qu'elle était très à l'aise avec son corps, avec sa féminité, sa sexualité et ses photos très sexy sur son compte Instagram ont provoqué de très nombreuses conversations.

Cette année, c'est plutôt Renaud qui semble voler le show à Occupation Double Grèce, et Joanie n'est VRAIMENT pas fan du beau chauffeur de train. Sur sa story Instagram, elle a publié une série de messages qui démontrent toute la haine qu'elle porte pour le candidat:

«Jpeux tu comprendre ce que les filles trouves toutes à Reneau? Ark/Ark»

«AVIS À TOUS. Btw Andrew est pas mieux à appuyer un gars misogine comme Renaud c assez deg et je vous confirme que la même chose s'est produite l'an passé mais que la production montrait pas les gars en chicane ou qui talk shit juste les filles!»

«La seule personne qui a daigné un peu m'avertir que Sansdrick était un Renaut fut @philippe.odgrece et je l'ai pas assez pris en considération, sorry Phil»

Et puis, elle a publié une nouvelle photo où elle apparait dénudée avec la mention «Self care after a night of OD. J'aime mon corps: il m'appartient!»

Voici la série de captures d'écran qui ont été faites dans sa story Instagram:

 

Voici quelques autres photos tirées du compte Instagram de la belle Joanie, publiées au cours des derniers mois:

«L’art portable...J’adore m’exprimer et passer une vibe, un ressenti, au travers de mes vêtements! Jouer avec les textures, les motifs et les coloris. Les fringues sont précieuses pour moi, elles ont le pouvoir de traduire comment je me sens de l’intérieur pour le projeter à l’extérieur et surprendre. Je me sens comme un phoenix en constante évolution, mort et renaissance se côtoient à l’intérieur de mon être ?. Je renais constamment de mes cendres ? et mes vêtements traduisent ce parcours de vie rocambolesque et magnifique à la fois?. De plus, ce fut une activité marquante entre mère et fille depuis l’enfance... maman se souvient encore de la marque de tel ou tel vêtement sur les photos de bébé, je vous jure je l’ai souvent mise à l’épreuve. @guylainegaudreault. Ce look pour @festivalmodedesign me plait particulièrement pusiqu’il consiste en une pièce unique, soit; la chemise @poloralphlauren dessinée par mon ami designer @napsterflex du @stopshopboutique avec les vintages pantalons @versace blancs ?»

«Allo, c’est moi dans mon maillot « g-string » et j’ai toujours autant de beauté intérieure. L’hypersexualisation n’est pas et n’a jamais été dans les vêtements ou dans le style, mais, plutôt, dans comment on perçoit le corps de la femme. On associe, à tord, la peau féminine à la sexualité. On dit d’une femme qui montre sa peau au travers de son habillement qu’elle se vêtit de manière « sexy », mais pourquoi toujours faire cette association?..j’aimerais un jour qu’on arrête de, bien plus souvent qu’autrement, sexualiser; d’érotiser la chair des femmes. J’aimerais qu’on soit capable de se soutenir entre femmes, au lieu d’avoir honte du corps dans lequel on est incarné. Le problème que je soulève ici c’est « l’hyper-érotisation » de la femme...cette dite femme dont on réduit la chair à un objet de désir, qu’on cache et veut posséder. ?»

Partager sur Facebook
168 168 Partages

Source: Instagram
Crédit Photo: Instagram