Une grosse peur pour une candidate d'Occupation Double Bali...

Belle humilité...

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
46 46 Partages

Les candidats d'Occupation Double sont revenus au Québec depuis quelques mois. 

Évidemment, les téléspectateurs en sont revenus eux aussi, et plusieurs passent à un autre appel, alors que stars de l'édition de cette année sentent l'engouement autour d'eux s'estomper. 

Une dépréciation lente et comme un supplice qui fait sonner l'alarme de ces jeunes adultes qui espéraient un emploi, un contrat, un vocation à leur retour de Bali. Faut dire que plusieurs d'entre eux sont à leur tour «passés à un autre appel». 

Jordane, Louis-Philippe et Alexandra notamment, sont retournés à leur vie d'avant. Mais Karine, elle, attend encore que le téléphone sonne. 

Elle s'est confié à ce sujet sur Instagram et visiblement, elle le vit très mal...

«Depuis que je suis revenue d’Occupation Double, je suis comme sur un « high » éphémère de popularité. J’ai envie de vous confier mes inquiétudes, ce soir, à vous mes followers. J’ai peur de me faire oublier dans quelques mois. J’ai peur de rater la chance de faire avancer ma carrière d’animatrice, de mannequin ou d’actrice. J’ai peur de faire un mauvais move ou un mauvais choix. J’ai confiance en moi et en mon talent, je sais que je pourrais amener une énergie différente à ce monde de fou qu’est les médias. On m’a toujours dit que dans ce milieu, c’est une question de timing, et bien j’ai peur de passer à côté du bon timing. 

Je vous exprime mes sentiments ce soir parce je tiens à être transparente avec vous. Je ne cherche pas à me faire rassurer. Je vous dit cela parce que je veux que vous sachiez que vous n’êtes pas seul à être inquiet et insécure par rapport à votre futur. On l’est tous, à un moment où à un autre. Je le suis en ce moment et je suis solidaire avec tout ceux et celles qui le sont aussi. 

Merci infiniement de me laisser la chance d’être stressée de ma carrière et de mon avenir de la manière dont je le suis en ce moment.»

Voilà des propos livrés avec beaucoup d'humilité et de vulnérabilité qui méritent d'être soulignés... après tout, dans ce monde de l'artificiel qu'est la télé-réalité, ça se fait rare!

Partager sur Facebook
46 46 Partages

Source: Instragram · Crédit Photo: Instagram