Sébastien Delorme ne s'attendait pas à recevoir autant d'amour du public après son départ de District 31

Il ne s'attendait pas à ça.

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Après avoir choqué les téléspectateurs avec la mort de son personnage de Poupou dans District 31, Sébastien Delorme ne s'attendait pas à recevoir autant d'amour de la part du public, a-t-il confié au site web Showbizz.net

Rappelons que, dans l'épisode de jeudi dernier, le sergent-détective Stéphane « Poupou » Pouliot a été froidement abattu par balles. 

« Je ne m’attendais pas à ça. Je savais que la série marchait, mais vraiment. Les gens m’abordaient et m’appelaient Poupou. Mais là, la différence, c’est que je reçois des messages et pour la plupart, il y a quelque chose d’émotif dans le message. Ce n’est pas juste comme quand tu reçois une statuette, que tu reçois des applaudissements. Cette fois-ci, les messages que je reçois, c’est l’attachement et le fait que je vais leur manquer. Il y a le côté émotif, humain », a-t-il expliqué. 

« C’est des gens de partout au fil de ma vie qui m’écrivent, des professeurs de théâtre, des metteurs en scène avec qui j’ai travaillé, d’anciens amis du primaire, des collègues comédiens, des personnes que je ne connais pas, du monde que j’ai côtoyé dans l’univers du vélo. Ça a ratissé large, c’est fou, fou! », a-t-il ajouté. 

Sébastien Delorme ajoute avoir dû faire la paix avec la mort de son personnage avant de pouvoir recevoir tout cet amour de la part du public. « C’est important de partir en paix d’abord, avant de recevoir ça. J’avais besoin d’être serein par rapport à ça. Là vraiment, ces mots-là viennent juste me dire "Sébastien, tu as bien travaillé, tu as bien fait ta job, tu peux clore le dossier maintenant et passer à autre chose" », a-t-il précisé. 

« Il est arrivé quelque chose, une pandémie. Les gens, la seule chose qu’ils avaient à faire parce qu’on était tous pogné chez nous, c’était de regarder la télévision. Pendant tous les mois de confinement, une des émissions vers laquelle ils se tournaient, c’était District 31. C’était le rendez-vous quotidien de plein de monde, qui se sont fait raconter des histoires qui leur changeaient du quotidien, de la Covid. District 31 est devenu un refuge pour tout le monde, pour se changer les idées », a-t-il conclu. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Showbizz.net · Crédit Photo: Instagram