Sébastien Delorme brise le silence après la mort de son personnage District 31

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Après que les téléspectateurs eurent été sous le choc de voir le sergent-détective Stéphane « Poupou » Pouliot mourir sous les balles en découvrant un deal de drogues, son interprète, Sébastien Delorme, s'est confié à La Presse et a déclaré qu'il aurait aimé rester plus longtemps dans la série. 

« J’aurais voulu continuer jusqu’à la fin », déclare d'emblée le comédien en entrevue au quotidien montréalais.

Lundi soir, les téléspectateurs ont eu la confirmation que le personnage du policier était bel et bien mort. Son corps a été retrouvé dans son véhicule, après avoir été abattu par Joël Racicot, soupçonné de trafic de kratom. 

« Je suis content d’avoir pu goûter au niveau de succès de District 31. C’est le genre de chose qui n’arrive qu’une seule fois dans une carrière… quand on est chanceux. Mais je suis un gars d’équipe. J’aime mener les choses à terme. J’étais en poste au jour 1, j’aurais aimé y être jusqu’au bout, mais bon… Ce n’est pas moi qui décide », explique Sébastien Delorme. 

C'est en juillet dernier qu'il a appris la mort de son personnage, quelques semaines avant d'entamer le tournage de la présente saison. 

« J’ai trouvé ça difficile, c’est sûr. Je m’étais attaché. Parce que District, c’est intense. J’ai fait plus de 500 jours de tournage avec mes amis. Ça a été mon quotidien pendant cinq ans. À certains moments, j’ai même dû m’excuser à mes enfants tellement j’étais absent. Je voyais plus mes collègues de travail qu’eux », ajoute le comédien. 

« À partir du moment où j’ai parlé à Luc [Dionne], quand il m’a expliqué le comment du pourquoi… C’est ce qui m’a permis d’accepter la décision. Il m’a dit qu’après cinq saisons, il avait besoin de brasser les cartes, pour faire avancer l’histoire, pour pouvoir rouler sur d’autres sujets », a-t-il ajouté. 

D'ailleurs, Sébastien Delorme n'est pas le seul à avoir éprouvé une gamme d'émotions quant à la mort de son personnage. Plusieurs personnes l'arrêtent dans la rue pour le lui en parler. « Dans la rue, les gens m’arrêtent pour m’offrir leurs condoléances ! Beaucoup d’entre eux me remercient d’avoir fait une bonne job pendant toutes ces années. Ça fait plaisir à entendre. C’est touchant. Pour moi, ça vaut plus que n’importe quel prix », se réjouit-il. 

Lisez l'article complet ici

Voici d'ailleurs ce que le comédien a écrit sur les réseaux sociaux à l'attention du public :

« Mes chers fidèles téléspectateurs,
c’est après 612 épisodes et plus de 500 jours de tournage sur cette magnifique série que je tire ma révérence. C’est avec un peu de chagrin, quand même, que je quitte mes collègues de travail, comédiens, réalisateurs, techniciens et vous cher public. Ce fut une expérience extraordinaire que de jouer dans une quotidienne. De tourner 8 mois par année. D’apprendre du texte de façon boulimique et donc d’avoir une rigueur et une discipline de travail pendant 5 ans. Je tiens à remercier mes collègues pour les magnifiques moments. Mes enfants, qui ont dû être très patients en raison de mes absences répétées. Mes parents, ainsi que mon agent Maxime Vanasse et toute son équipe.

Fabienne et Luc, merci de m’avoir fait vivre l’expérience d’un tel succès.

Chers téléspectateurs, on se revoit donc sur d’autres projets. À très bientôt.

Longue vie à District 31
Poupou »


Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook