«Peut-être que le commandant Chiasson va mourir cette saison...» -Gildor Roy

Oh non...

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Gros choc ce matin en lisant le nouveau magazine 7 Jours.

Gildor Roy, qui s'apprête à lancer un cinquième album de musique country, semble indiquer que ce projet l'empêchera d'être aussi présent à l'écran, lui dont l'horaire est très remplie en raison de ses rôles dans les séries District 31 et Lâcher prise...

«[...] je ne pourrais pas faire de la promotion et de la tournée pendant les tournages de l’émission; mon horaire ne me le permettrait pas. Je ne veux pas sortir mon album et ne pas profiter de ce moment. Je préfère attendre et avoir le temps de me promener, de voir le monde et de monter sur scène en tournée. Je sais qu’il y a une cinquième saison de District 31, mais je ne sais pas si je vais y participer; peut-être que le commandant Chiasson va mourir cette saison. Je ne sais pas ce qui arrive à mon personnage!» -Gildor Roy, en entrevue au magazine 7 Jours

Cela fait plus que 18 ans que Gildor Roy a lancé son dernier album de musique et on sent qu'il veut pleinement profiter du moment... on espère toutefois que Luc Dionne trouve un autre moyen de l'accommoder que de faire mourir son personnage qu'on adore. 

Parlant de musique, à quoi peut-on s'attendre pour ce nouvel album?

«Je suis revenu au country pour cet album. Bien humblement, je suis très content. C’est un retour aux sources. Il y a moyen de parler d’enjeux sérieux en gardant une certaine légèreté dans le son. Je voulais parler du sort du peuple québécois. Ça sonne gros, mais ça ne paraît pas quand on écoute les chansons! (rires) Je parle aussi de l’Abitibi, où sont mes racines, et du féminisme, mais d’une façon enjouée qui donne le goût de s’allier. Je prépare cet album dans une liberté totale. Ça m’a fait du bien de passer du temps à écrire et à composer. Ce temps en studio m’a permis de comprendre à nouveau comment on fait de la musique et de réaliser que j’étais meilleur qu’avant. On verra si je réussis, mais au moins j’aurai essayé!» -Gildor Roy, en entrevue au magazine 7 Jours

On est très content pour Gildor, mais on s'inquiète beaucoup pour le commadant Chiasson... et vous?

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: EnVedette · Crédit Photo: Facebook