On sait maintenant ce qu'il adviendra d'Éric-Guy, après le départ de Stéfanie à Si on s'aimait

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

À la suite du départ de Stéfanie après seulement deux semaines de tournage à Si on s'aimait, c'est officiel, son partenaire Éric-Guy poursuivra l'aventure avec une nouvelle partenaire, rapporte le magazine 7 Jours

Comme il est encore tôt dans l'aventure, le candidat pourra trouver une autre prétendante pour continuer son cheminement. Dès lundi, il fera donc la rencontre d'Isabelle, qui sera à ses côtés pour les prochaines semaines. 

Plus tôt la semaine dernière, Stéphanie était apparue en larmes pour annoncer qu'elle quittait l'émission afin de prendre soin de sa santé mentale.

« Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de crise d'angoisse et ça m'a pogné solide cette semaine. Ça a été très difficile. J'ai vraiment pris conscience qu'encore une fois, j'en avais pris trop. Et malgré toutes les bonnes intentions, je voulais t'annoncer ce soir que j'allais quitter l'aventure. Parce que je n’ai pas le goût de me rendre dans un autre burn out », a fait savoir l'infirmière de 41 ans.  

Elle avait également tenu à rassurer son partenaire sur ce qui l'avait poussée à abandonner. « Je veux juste que tu saches que ça n’a rien à voir avec ta présence, avec toi, de quitter. Mais j'ai comme compris l'ampleur dans laquelle je m'embarquais », a-t-elle poursuivi.

Dans l'émission, elle est revenue sur les raisons de son départ. 

« Ça m’a vraiment chavirée où je ne pensais pas que ça allait me chavirer. Elle me demandait pourquoi j’en prenais toujours autant… Quand je suis sorti de là, j’ai fait : OK, c’est super, j’ai à travailler, je vais exprimer mes besoins. Mais ça m’a généré beaucoup d’anxiété. Puis ce qui me faisait vraiment étouffer, c’était que je me disais : Ok, là je vis ça. Demain, il faut que je me relève, soit il faut que j’aille travailler, soit il faut que j’aille à l’université. Faque j’avais aucun moment pour me déposer tant que ça parce que à chaque jour, il y a quelque chose. Là, je voyais comme le marathon de 3 mois, et ça m’a projetée complètement dans mon burn-out d’il y a 6 ans, où je n’avais pas de place pour respirer là-dedans.  Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de crise d’angoisse, et ça m’a pogné solide cette semaine. Fait que ça a été très difficile, j’ai vraiment pris conscience, qu’encore une fois, j’en avais pris trop. Malgré toutes les bonnes intentions, je voulais t’annoncer ce soir que j’allais quitter l’aventure » explique-t-elle dans l’émission. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Si on s'aimait TVA