Michel Charette en a assez des commentaires négatifs sur District 31 et il envoie un message très clair

Un message clair

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
1,057 1.1k Partages

Depuis le début de cette troisième saison de District 31, et tout particulièrement depuis le retour des Fêtes, les téléspectateurs sont nombreux à émettre des commentaires négatifs sur l'intrigue présentée en ondes. Le principal reproche que l'on fait à la populaire série policière c'est que ça tourne en rond, surtout dans l'histoire de Yanick Dubeau, le sergent-détective psychopathe qui séquestre des jeunes femmes dans son sous-sol.

Le comédien Michel Charette en a eu marre de ces commentaires et a répondu de la meilleure façon, sur son compte Twitter, en donnant le cas d'une histoire vraie où trois femmes ont été retrouvées saines et sauves après avoir été séquestrées...pendant 10 ans!

« Juste un petit clin d’œil aux gens qui trouvent que le sous-sol de Yanick c’est un peu long... Eux-autres ont du trouver ça pas mal plus long.... Et eux c’est la vraie vie, pas nous!! »

On peut imaginer que le personnage que joue Michel Charette, le sergent détective Bruno Gagné, va tomber de haut lorsqu'il va réaliser que son partner des derniers mois était en fait un dangereux psychopathe, un manipulateur, un menteur compulsif et surtout...un assassin. Mais avec ce qu'on a vu dans l'épisode présenté lundi soir sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé, on a l'impression que les choses vont commencer à se corser dans le cas de Yanick. 

D'abord, il est de plus en plus clair que bien des éléments ne tournent pas rond dans l'enquête concernant Laurent Cloutier. Le beau Yanick se pensait bien intelligent en pensant «framer» Laurent, mais avec l'ancien lieutenant qui est maintenant sorti de prison, les choses devraient s'accélérer. Et surtout, on sent que Patrick n'est pas capable de blairer Yanick et la chicane d'hier entre les deux SD n'est vraiment pas une bonne nouvelle, pour Yanick.

Mais entre temps, la pauvre Amélie Bérubé est prisonnière de son satané sous-sol et a réalisé qu'elle avait affaire à un malade mental qui ne laissera jamais sortir, en plus de profiter d'elle physiquement, de lui mentir et d'essayer de lui laver le cerveau en lui racontant toutes sortes de faussetés sur Laurent Cloutier et ce qui se passe à l'extérieur.

Alors message à tous ceux qui trouvent que ça ne va pas assez vite: patience. Tout vient à point à qui sait attendre. 

Partager sur Facebook
1,057 1.1k Partages

Source: District 31
Crédit Photo: Facebook District 31