Marc Labrèche parodie Richard Martineau et Sophie Durocher et c’est hilarant

tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Marc Labrèche présentera une nouvelle émission de Cette année-là sur les ondes de Télé-Québec. Pour l’occasion, l’animateur a l’habitude de faire des imitations qui se démarquent particulièrement par leur justesse et leur humour. 

Afin de célébrer l’année 2003, Marc Labrèche a choisi de parodier Richard Martineau et Sophie Durocher afin de parler du virage à droite.

C’est en effet en 2003 que le virage à droite aux feux rouges est autorisé au Québec. C’est donc le couple de chroniqueurs qui a inspiré une très drôle parodie à Marc Labrèche. 

C’est dans une salle à manger particulièrement bourgeoise que l’on retrouve les deux parodiés pour une « entrevue » loufoque. Et c’est dès la première question que le couple se mêle entre le virage à droite sur la route et d’idéologique !

« Ben tu sais, on a été les premiers à l’adopter ça. Quand le gouvernement a dit qu’on pouvait virer à droite moi j’ai dit à mon chum : « Vire Richard, aweille, vire ! » explique une Sophie Durocher personnifiée par Marc Labrèche « T’as jamais été très très bon pour les angles morts… Mon chum là, s’il ne voit pas quelque chose, ça n’existe pas ! »

Richard Martineau s’exprime alors avec une comparaison dont lui seul a le secret : « Ça va faire les petits lapins qui conduisent en regardant tout autour pour être sûrs de ne pas faire bobo à personne. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les hommes qui se sont battus pour notre liberté, ils ne se demandaient pas si leur tank empiétait sur la piste cyclable ». 

« Je t’en pris, change de record » lance alors Sophie Durocher.

Une parodie très drôle avec une justesse toujours très bien maitrisée par Marc Labrèche.

« Vous êtes au courant que c’était une autorisation qui concernait le Code de la route et les virages à droite au feu rouge ? » lance alors l’animateur à ses parodies. 

« - Nous, on l'avait pris au figuré. Ce n'était pas clair qu'on parlait de voitures et pas de chroniqueurs. On était petits… Wake up, guys!

Une fois qu’on a flashé, ben il était trop tard, on était engagé solide, on n’a jamais eu de regrets par exemple ! 

Ben oui. Les regrets, c'est pour les losers et les chanteuses en linge mou… Nous en tout cas, on n’a jamais fait marche arrière. »

« En 2003, le virage à droite aux feux rouges est autorisé au Québec. Marc s’invite chez Sophie Durocher et Richard Martineau pour recueillir l’opinion bien personnelle du couple sur le sujet. Ici, le tournage en rond n’est pas qu’une impression! Cette année-là vous donne rendez-vous les samedis, 20 h, à Télé-Québec. »

C’est un Marc Labrèche qui se surpasse dans ses parodies que l’on retrouve tous les samedis soirs à 20h à Télé-Québec.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Cette année-là · Crédit Photo: Capture d'écran