Luka Rocco Magnotta sera la “vedette” d'une nouvelle série Netflix

Les internautes ne sont pas convaincus...

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On espérait plus de contenu québécois de la part de Netflix, mais ce n'est pas du tout ce qu'on avait en tête...

Le tristement célèbre tueur de Côte-des-Neiges sera la "vedette" d'une nouvelle série-documentaire de type true crime qui sortira prochainement sur Netflix.

Le géant du divertissement présentera donc une série en trois épisodes qui suivra les traces de ces internautes du monde entier qui ont aidé l'enquête policière après la diffusion en ligne d’une vidéo qui montrait Magnotta tuant deux chatons.

On connait la suite, encore plus sordide. Une chasse à l’homme en ligne qui a culminé avec le troublant assassinat de l'étudiant Jun Lin en mai 2012 à Montréal. Un assassinat qui a été filmé et diffusé sur internet. 

Reconnu coupable en décembre 2014 pour le meurtre au premier degré Jun Lin, Magnotta purge actuellement une peine d’emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération avant 25 ans.

La série sera lancée sur Netflix dans un mois, le 18 décembre procchain.

Sur le web, les internautes québécois sont partagés face à cette série. Voici quelques commentaires sélectionnés spécialement pour vous.

  • Je suis folle .. mais j'aime tellement ce genre de truc .. j'ai hâte d'écouter ça !! Pas pour rien que je retourne a l'école pour être agente correctionnelle
  • Ben .. c’est exactement ce qu’il voulait .. devenir une vedette! Le mec est tellement taré que c’est un plaisir pour lui d’être en prison et qu’on parle juste de lui!
  • Ces fou parreil le gars tue pour etre célèbre pi nous autre on lui offre tous ce quil souhaitait belle demonstration aller tuon nous deviendron des célèbrité
  • Bravo esti cqui voulait avoir en faisant son crime c'est etret célèbre là on va y donner encore plus ce qui voulait..
  • 'me demande si les gens seraient autant heureux de cette nouvelle série si c'était un membre de leurs familles qui s'était fait découpé, humilié, violé et filmer.
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook