Hugo Dumas n'est vraiment pas tendre à l'endroit de L'île de l'amour à TVA

Il ne mâche pas ses mots !

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la téléréalité L'île de l'amour a connu ses débuts dimanche soir à TVA, Hugo Dumas n'a pas semblé du tout conquis par la nouvelle émission. Lundi, dans La Presse, le chroniqueur culturel a d'ailleurs ironisé maintes fois sur l'adaptation du concept britannique Love Island

« Ce jeu de séduction mise énormément sur l’apparence physique de ses participants, euh, pardon, sur l’apparence physique de ses insulaires, comme nous l’avons constaté, dimanche soir, en deux séances de cris hyper stridents », a-t-il écrit d'emblée avant de blaguer : « Un texto ? Ouuuuh ! Un oreiller avec ton nom brodé dessus ? Raaaah ! Voulez-vous rencontrer les garçons ? Wiiiih ! »

Le fait que les garçons aient paradé torse nu devant les filles également légèrement vêtues, seulement un maillot et des talons hauts, fait selon lui « reculer la téléréalité d'un bon 10 ans. « On y adhère ou on change de poste », tranche-t-il. 

Photo : Capture d'écran - Facebook - L'île de l'amour

« Faux ongles, faux (insérez ici une partie du corps), muscles découpés, zéro gras, plein de facettes dentaires, ces candidats se fondent dans le décor du Beachclub comme une manche de tatouage sur un barman », énumère Hugo Dumas au sujet de l'essentiel de la téléréalité tournée à Los Cabos au Mexique. 

Le chroniqueur semble aussi avoir été exaspéré par Tommy-Lee, le candidat qui serait le plus musclé et arborerait le plus de tatouages parmi les hommes retenus pour l'aventure. 

Il dresse ensuite le portait d'autres candidats, dont Benjamin, le « douchebag romantique », Marek, « le golden retriever ». 

Du côté des filles, il rappelle que Gracia a déjà été à l'écran chez Noovo, dans À table avec mon ex

Hugo Dumas croit-il en l'avenir de L'île de l'amour comme une téléréalité qui saura s'imposer dans le paysage télévisuel ? « C’est difficile de trancher après un seul épisode d’une heure », dit-il. 

Au sujet de l'animatrice, Naadei Lyonnais, que le public a connue à Noovo dans Occupation Double chez nous, il déplore que les candidats ne l'aient pas aidée dans son rôle. « Cela dit, elle est naturelle, attachante et spontanée dans ses interventions, ce qui augure bien… pour elle », concède-t-il. 

Il estime toutefois que Mehdi Bousaidan pourrait être plus corrosif dans ses interventions à la narration. « Avec autant de superficialité au centimètre carré, il faut plonger à fond dans le deuxième degré, voir le huitième degré. À défaut de quoi notre cerveau va brûler comme la peau toastée de la belle Audrey », conclut-il. 

Lisez sa chronique complète ici

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook