Guy A. Lepage envoie une flèche bien placée à TVA et à l'empire Québécor

Ce n'est pas l'amour entre Guy A. et Québécor

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
215 215 Partages

Le sujet de la convergence était à l'honneur, dimanche soir, alors que la chanteuse Marie-Mai était sur le plateau de Tout le monde en parle pour présenter son nouvel album, Elle et moi, et pour faire le point sur sa vie et sa carrière, elle qui a vécu de profonds changements au cours des dernières années. En plus de s'être séparée de son ancien conjoint et d'être devenue mère, la jeune femme a coupé les liens professionnels qui la liaient à Productions J - l'entreprise de Julie Snyder - et à Musicor, qui appartient à Québécor.

Dans un segment d'entrevue particulièrement intéressant, Marie-Mai a expliqué à quel point le fait d'avoir renoncé à re-signer avec Musicor avait eu pour effet de changer complètement ses liens avec Québécor. Non seulement elle n'est plus coach à La Voix, mais elle est pratiquement ignorée par tous les médias de l'empire médiatique. En fait, depuis qu'elle a pris cette décision lourde de conséquences, elle n'a pas remis les pieds dans l'édifice de TVA. Pourtant, il n'y a pas si longtemps, elle en était une des artistes chouchous.

Le phénomène a semblé intéresser tout particulièrement l'animateur de Tout le monde en parle, Guy A. Lepage qui a profité de la diffusion de l'entrevue pour envoyer un message assez clair aux décideurs de l'empire Québécor.

«Boycotter des vedettes est une stratégie qui est tout sauf rentable pour un diffuseur car le public va aller les voir ailleurs. Tout simplement. », a-t-il écrit, dimanche soir

Voici le tweet en question:

Guy A. Lepage est particulièrement bien placé pour parler de ce phénomène de boycott, alors que Québécor refuse presque systématiquement que ses artistes participent à l'émission dominicale. Bien sûr, l'idée est de protéger les cotes d'écoute alors que TVA oppose toujours l'un de ses gros canons à TLMEP. Cet automne, c'est l'émission de danse Révolution qui occupe la case-horaire du dimanche soir, tandis que l'hiver c'est La Voix qui est diffusé en même temps que Tout le monde en parle.

La publication Twitter de Guy A. Lepage a suscité de nombreuses réactions, avec près de 400 mentions j'aime et de très nombreux commentaires. En voici d'ailleurs quelques uns que l'on a savamment sélectionnés pour vous:

«Tellement contente qu’il se tire dans le pied. J’espère fortement que d’autres artistes sortent de ce réseau et soit plus indépendant. Moi les cages doré pas@trop dans mes cordes.», a écrit Lyne Fortin.

«On devrait piner l'ile et vous mettre au millieu de l'océan. Les ti-Joe connaissants qui se prennent pour des rois. La gaugauche radicale. La clique du plateau que l'ont voit depuis des années qui nous étouffe. Contente de boycotter des maudites têtes enflées.», a pour sa part commenté Louise Verville. 

«Ils sont snob tva. C'est eux les pire. Ils feront moins d'argent et je doute que marie mai ça lui fasse du mal. Ses fans la suivent où elle va pareil (comme moi)», a quant à elle argumenté Catherine Maltais.

Ce qui est vraiment dommage dans tout ça c'est qu'au final, c'est le téléspectateur qui en sort perdant. Les émissions de TVA seraient encore meilleures si le réseau ne boycottait pas les artistes qui sont pas dans leur giron. Et les émissions grand public comme Tout le monde en parle seraient elles aussi gagnantes si Québécor permettait à ses artisans d'y participer.

Mais bon. Business is business, qu'ils disent...

Partager sur Facebook
215 215 Partages

Source: Twitter
Crédit Photo: Facebook Tout le monde en parle