Geneviève Schmidt donne un gros indice sur ce qui attend Nancy Riopelle, son personnage de District 31

On en sait plus sur ce qui attend son bouillant personnage...

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Geneviève Schmidt livre ce matin dans le Journal de Montréal une entrevue très intéressante... L'actrice, qui connait un fort succès depuis son rôle dans la série Unité 9 et un succès absolument fulgurant depuis son rôle dans District 31, n'a pas eu peur de se confier à propos de sujets plus personnels.

D'entrée de jeu, elle avoue avoir longtemps pensé qu'elle n'était pas assez intéressante pour faire ce genre de longue entrevue pour les journaux...

« J’avais peur d’être une saveur du mois, confie-t-elle. Dans ma tête, je n’étais pas assez intéressante pour faire des affaires de même. »

Celle qui ne l'a pas toujours eu facile, notamment lorsqu'elle a été renvoyée du Collège Lionel-Groulx de Sainte-Thérèse parce qu'elle « était un peu trop su’l party », selon ses propres mots, peut maintenant assumer pleinement qui elle est. « Je m’assume plus aujourd’hui », explique-t-elle au journaliste du Journal de Montréal en sirotant un bloody cesar.

Si c'est son rôle dans la série Unité 9, celui d'une mère condamnée à vivre avec la mort de sa fille sur la conscience, qui l'a fait connaître au grand public, c'est son rôle de Nancy Riopelle dans District 31 qui a propulsé Geneviève Schmidt au top. Depuis cet automne, elle fait rager chaque semaine 1,7 million de téléspectateurs en jouant encore une fois le rôle d'une mère endeuillée assez particulière...

« Oui, elle fait du mal aux gens. Oui, elle fume, elle boit, pis elle sacre. Mais c’est pas tout noir ou tout blanc. C’est une fille blessée. Et pour avoir des réponses, elle prend les choses en main », explique l'actrice. « Je sais que ben des amies actrices me trouvent chanceuse d’avoir un rôle de même. C’est un beau cadeau. »

Alors... la question qui est sur toutes les lèvres! Son personnage sera-t-il de retour en janvier?

Pour l'instant, Geneviève Schmidt ne peut rien révéler mais sa réponse laisse entendre que les chances sont grandes de la revoir dans son rôle en 2020. 

« Les gens disent qu’ils aiment me détester. Ça veut dire que je fais une bonne job ! », explique-t-elle au journaliste Marc-André Lemieux.

Cela dit, malgré les rôles qui se multiplient, l'actrice garde les pieds sur terre...

«Je ne suis pas une carriériste. Mon but, ce n’est pas de faire 12 séries en 2 ans. Mon but, c’est d’être à mon affaire pour donner raison aux gens qui m’engagent. Parce que je veux jouer jusqu’à 65 ans. Minimum.» -Geneviève Schmidt, en entrevue au JdeM

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook