François Lambert pense que les candidats d'OD ont “triché” sur les réseaux sociaux

Croyez-vous qu'il dit vrai?

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Si vous avez suivi l'actualité la semaine dernière, vous savez que l'ancienne candidate d'OD Alanis Désilets s'est retrouvé au coeur d'une controverse en raison d'une publicité qu'elle a faite pour Esso, quelques mois après avoir remis en question son désir d'avoir des enfants en raison des changements climatiques.

Bref, une tempête dans un verre d'eau qui a fait couler beaucoup d'encre, quelques jours après un Bye Bye qui s'est moqué des influenceurs et de l'affaire PO Beaudoin (qui voulait payer son taxi avec des cartes cadeau).

Comme c'est son habitude, François Lambert a ajouté son grain de sel à l'affaire, via sa page Facebook.

Selon lui, les candidats d'OD, qui deviennent de véritables machines à publicité sur les réseaux sociaux à leur sortie de l'émission, ne seraient pas aussi populaires qu'on ne le croirait...

Selon lui, il y aurait de "l'achat de faux abonnés", une pratique souvent dénoncée sur les réseaux sociaux.

Cela dit, rien ne permet de croire que l'ancien dragon ait raison. Après tout, près d'un million de fidèles ont suivi OD et la plupart sont des jeunes qui sont très actifs sur les réseaux sociaux.

Mais bon, voici ce que François Lambert avait à dire à ce sujet.

"Les influenceurs se font brasser un peu dernièrement. Hier, il y avait un excellent blogue dans LaPresse qui mentionnait que les influenceurs devraient s’assumer un peu plus.

Je suis assez d’accord, car si on veut se déclarer influenceur encore faut-il prendre position sinon ce n’est pas d’être un influenceur, mais d’être une photo dans un magasine avec un pseudo-texte à la pensée « profonde ». Ils se font surtout brasser lorsque PO Beaudoin parle! car il n’est pas un influenceur, il est un mannequin. Un beau bonhomme oui, mais pas un influenceur.

J’en suis plein d’influenceurs sur instagram et je vois plutôt cela comme un mini-magasine. Ce sont des gens qui prennent de belles photos et qui profitent de leur élan de popularité. Certains sont capables de profiter pour lancer leur propre brand. Je pense à Ph Cantin et Jessie Nadeau, je pense à Olivier Primeau, je pense aussi à Mark Fitt et dernièrement à Jessica Dennomee.

Ces gens-là ont compris qu’il valait mieux s’occuper de s’influencer soi-même que d’être une photo dans un magazine. Car leur vraie bataille aux influenceurs, c’est la course aux abonnés. Ils se définissent par cela avant tout.

Regardons les gens de OD, ne trouvez-vous pas ça louche un peu que dès que tu passes à OD, tes abonnées sur instagram sont de plus de 100 k? Ça sent l’achat d’abonnés à plein nez. J’ai 46 000 personnes qui me suivent sur ma page Facebook et je n’en ai payé aucun. Je dois travailler fort à chaque statut afin d’être pertinent, vous faire réfléchir afin que vous commentiez et le partager.

Je ne leur en veux pas, c’est un style de vie comme être entrepreneur est un style de vie. Un style de vie avec un début et une fin! Le début on le sait, la fin, ça dépend de nous." -François Lambert, Facebook 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook