En direct de l'univers et France Beaudoin livrent un spécial bouleversant pour la fête des mères

On a pleuré toutes les larmes de notre corps!

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Si vous n'étiez pas à l'écoute de En direct de l'univers hier soir, on vous conseille fortement de vous rendre sur tou.tv et d'écouter le tout en rattrapage...

"Bouleversant" est le juste mot pour décrire ce spécial de la fête des mères, encore une fois animé de main de maître par la pétillante France Beaudoin.

Le moment le plus fort de la soirée est dur à identifier, mais on a certainement versé plusieurs larmes pendant le segment où Antoine Gratton est allé souhaité bonne fête des mères à sa grand-maman... de 109 ans. On vous laisse visionner le tout dans la vidéo ci-dessous. 

Autre moment fort? La performance parfaite d'Ingrid St-Pierre, qui nous a elle aussi mis les larmes aux yeux avec la participation de plusieurs mamans centenaires. 

Et que dire de la belle surprise que nous a faite l'ancienne de Star Académie Stéphanie Lapointe en nous annonçant la naissance de son bébé? 

Oui, c'était une émission absolument bouleversante et on s'est fait aller dans la boîte de mouchoirs. Nous ne sommes d'ailleurs pas les seuls puisque le chroniqueur télé Richard Therrien écrivait ce matin à ce propos:

"Bâtie à partir des titres que les téléspectateurs souhaitaient offrir à leur mère, l'émission a été saupoudrée de multiples moments de bonheur, comme l'arrivée surprise de Lunou Zucchini, digne fille de sa mère Luce Dufault, pour un bout d'Une sorcière comme les autres d'Anne Sylvestre. Quelle superbe voix. Petit moment de grâce aussi quand Stéphanie Lapointe a repris à distance Smile, berçant son bébé d'à peine 17 jours. Dur de ne pas échapper quelques larmes en entendant Ingrid St-Pierre dans une version feutrée de C'est beau la vie, avec sur écran, 10 belles dames centenaires totalisant 1000 ans à elles seules. Encore plus dur en voyant la même Ingrid St-Pierre, en larmes, voir sa propre mère lui chanter à merveille L'amitié de son Témiscouata natal, s'accompagnant de sa guitare. De quoi nous achever." -Richard Therrien, Le Soleil

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook