Safia Nolin raconte qu'elle a vécu de l'homophobie en France

La chanteuse réalise que Paris, ce n'est pas Montréal !

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
268 268 Partages

De passage à l'émission de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada ce dimanche dernier, le 1er juillet, la chanteuse Safia Nolin a raconté son séjour en France. Comme un bon nombre d'artistes québécois qui se sont fait dire d'atténuer leur accent, Safia a elle aussi eu à se conformer à certaines normes du showbizz français. Elle raconte d'ailleurs que, contrairement à Montréal, où personne ne la juge, son apparence attirait un peu trop l'attention à son goût. De plus, une affiche de son spectacle a dû être changée, puisque la chanteuse ne souriait pas sur l'image. Lorsque Christiane Charette lui dit que les Français ont l'air de l'avoir adoptée, elle répond : 

« Je ne sais pas, faudrait leur demander. Moi j'ai trouvé ça intense cet article-là, j'étais comme wow c'est vraiment nice. Mais justement, en allant en France je me suis rendue compte à quel point est-ce que c'est vraiment plus tough en France être moi qu'au Québec. C'est trash la France. Comme, j'adore la France, love you la France, mais oh my god. Moi mes expériences d'homophobie, dans la vie, je les ai juste vécues en France presque. Genre première journée BAM: embrassez-vous pas ici! À Paris, je me suis déjà fait donner un coup de pied dans la rue. C'est vraiment intense à vivre. Avoir du poil sur les jambes, ici personne me fait chier, en France c'était comme, ok genre je vais me mettre une salopette, je suis tellement je suis écoeurée que les gens regardent mes pieds pis mes jambes. Pour vrai c'est vraiment intense. [...] Exemple, je fais un show à Paris et ça a vraiment été compliqué. Il y a fallu que je change une photo parce que je souriais pas sur la photo pis qu'ils capotaient : « on dirait qu'elle va tuer quelqu'un », non, je fais juste pas sourire. J'avoue que j'ai l'air bête en crisse sur la photo mais quand même. La France là, ciboire... »

 

On se souvient encore de la fois où Safia Nolin s'était présentée en t-shirt au Gala de l'ADISQ en 2016 et de toutes les critiques qui avaient suivi, alors qu'en fait, tout ce que la chanteuse revendique, c'est le droit de pouvoir être soi-même! Et ça, on doit dire qu'on est pas mal du même avis!

Il est possible d'entendre l'enregistrement sonore de l'interview juste ici

 

Partager sur Facebook
268 268 Partages

Source: Radio Ego · Crédit Photo: @safianolin