Jocelyne Cazin annonce qu'elle est bisexuelle dans son autobiographie

Elle est restée discrète sur sa vie privée durant des années.

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Même si les différents spectres de l'orientation et de l'identité sexuelles sont de plus en plus acceptés, il n'est pas rare de voir des gens encore hésiter à sortir du placard. La journaliste et autrice Jocelyne Cazin a décidé d'annoncer officiellement sa bisexualité, au moment où elle publie son autobiographie  Ma véritable identité .

À l'aube de ses 70 ans, elle a confié au magazine  7 Jours  qu'elle avait d'abord refusé en 2011 de révéler ce pan de sa vie privée. « Pendant une vingtaine d’années, je n’ai pas révélé, entre autres, mon homosexualité. Probablement en raison du constat que je fais maintenant, soit que je ne suis pas homosexuelle, mais plutôt bisexuelle. Mais en même temps, pourquoi se cataloguer ? », confie-t-elle au journaliste François Hamel. 

Elle ajoute que le fait d'écrire son autobiographie a été « une forme de thérapie ». « J’ai commencé à écrire à propos de ma vie sexuelle. Je n’étais pas encore prête à publier le tout, mais j’étais au moins prête à jeter le tout sur papier pour moi-même. Mon éditrice, Nadine Lauzon, m’a finalement convaincue de le publier », raconte-t-elle au sujet de son processus de création. 

Jocelyne Cazin explique vouloir de ce fait aider les hommes et les femmes qui n'osent pas révéler leur véritable identité. « C’est ça, mon livre: je parle de ma véritable identité, que je n’ai pas pu assumer pendant toutes ces années. Moi, j’aime être avec une personne qui me plaît, mais je préfère être avec un homme », résume-t-elle. 

Elle dit avoir elle-même eu de la difficulté à assumer le fait d'être elle-même en raison de la pression sociale. Elle révèle même que des proches n'étaient pas du tout au courant de sa bisexualité: « Jusqu’à cette année encore, des amis proches ignoraient de grands pans de ma vie; soit le fait que j’ai été avec des femmes pendant une vingtaine d’années. C’est dû au fait que, depuis les années 2000, j’ai été avec des hommes. Donc, au cours des derniers mois, avant que mon livre sorte, j’ai réuni des amis par petits groupes et je leur en ai parlé. Certains ont été surpris, alors que d’autres m’ont affirmé qu’ils s’en doutaient. » 

Lisez l'entrevue complète en cliquant ici

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Facebook