Jean-François Breau revient sur son diagnostic de TDA et sur sa douloureuse blessure aux Dieux de la danse

Un dos barré et un déficit de l'attention

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
38 38 Partages

Jean-François Breau était de passage à Bonsoir bonsoir mercredi soir pour parler entre autres choses de son nouveau «band de garage», les Salebarbes. Ce projet qui lui tient à coeur nous dévoile un Jean-François Breau pas mal plus «party» qu'à l'habitude. Les Salebarbes est un groupe de musique cajun composé de musiciens acadiens, dont Jonathan Painchaud et son frère Éloi Painchaud, tous deux membres du feu groupe Okoumé. Le groupe fera d'ailleurs une première apparition aux Francos de Montréal cet été. 

« Oui, je suis propre. Je me brosse les dents pis je mets du déo, mais en même temps ceux qui me connaissent savent que j'suis un gars de party quand même. J'ai grandi au Nouveau-Brunswick sur le bord d'la mer, pis la musique acadienne, ça a été mes premiers partys, mes premières brosses. Je suis un gars de gang. Puis en Jonathan Painchaud et Éloi Painchaud, deux acadiens des Îles-de-la-Madeleine, on s'est reconnus là-dedans » explique Jean-François à Jean-Philippe Wauthier. 

Un peu plus loin dans l'entrevue, le chanteur revient également sur le diagnostic de trouble du déficit de l'attention (TDA) qu'il a reçu récemment, à l'âge de 40 ans! Jean-François Breau a appris qu'il avait un TDA pendant le tournage du documentaire de Kim Rusk intitulé TDAH: Réussir autrement. Questionné par Jean-Philippe Wauthier sur les changements qu'a apporté ce diagnostic dans sa vie, Jean-François se livre avec honnêteté:

« Ça m'a fait du bien [...] Moi je pensais qu'un TDA, c'était ''one size fits all'', scusez l'expression. T'as un TDA, c'est le même que l'autre à côté, mais c'est pas ça pantoute. Moi mon déficit d'attention, il est dans la planification, admettons d'un parcours, ou du timing. Donc là quand elle m'a dit ça [...] et il y a plein de situations dans ma vie où je me suis senti poche, pas bon. Une situation de couple où j'oubliais des détails mais ultra importants. Là, ça a fait ''Ah sti, OK!'' [...] Oui ça fait du bien parce qu'après ça t'as les outils pour contrer ça [...] Elle m'a donné le résultat de mon test et ça m'avait beaucoup ému parce que j'avais l'impression qu'elle parlait au petit garçon qui longtemps, longtemps faisait plein de gaffes mais qu'il comprenait pas pourquoi. Mais en même temps je l'aime mon TDA [...] Une des qualités de quelqu'un qui a un trouble de l'attention, c'est qu'il a de la difficulté à planifier donc il est tout le temps dans le moment présent. »

Dans l'introduction de l'émission, Jean-François Breau est également revenu sur un potin qui courait depuis quelques semaines à propos de son passage aux Dieux de la danse. C'est Sylvie Drapeau, qui s'était également blessée sur le plateau des Dieux de la danse, qui avait révélé que Jean-François s'était également blessé. C'est lors de son duo avec Marie-Soleil Dion que Jean-François se serait coincé un disque de la colonne vertébrale, après un faux mouvement, alors qu'il tenait la jeune femme sur son dos. 

« J'ai passé un bon deux semaines après sur le dos [...] Ce qui s'est passé là, c'est CRAK, le disque d'en bas a ouvert, il a ressorti pis il est re-rentré » explique-t-il. 

« C'est la seule raison pour laquelle j'ai pas fait l'émission » ajoute l'autre invité Michel Rivard, à la blague. 

Vous pouvez visionner l'épisode du 1er mai en entier juste ici. Les autres invités étaient Serge Denoncourt, Sophie Cadieux et Michel Rivard.

Par ailleurs, voici la bande-annonce du documentaire TDAH: Réussir autrement:

Partager sur Facebook
38 38 Partages

Source: Radio-Canada
Crédit Photo: Facebook