Jean-François Baril donne des nouvelles de l'état de santé de sa famille après avoir été contaminé par la COVID-19

Il avait attrapé la COVID-19 durant les Fêtes

Publié le par Monde de Stars dans Potins

Durant les Fêtes, Jean-François Baril a annoncé sur les réseaux sociaux que lui, sa femme et ses enfants avaient tous attrapé la COVID-19. Heureusement, personne n'a été malade au point d'être hospitalisé. En entrevue avec le magazine 7 Jours, il a donné des nouvelles sur son état de santé et celui de sa famille.

Il explique que ses probablement sa conjointe qui a attrapé la COVID-19 en premier, durant l'une de ses commissions. « Mon fils de 15 ans a fini l'école le 16 décembre et il a été le dernier à devoir sortir de la maison. À partir de ce moment-là, nous nous sommes tous mis en semi-quarantaine, avec l’idée d’aller peut-être visiter pour Noël les parents de ma conjointe au Nouveau-Brunswick. Finalement, nous avons décidé de ne pas nous y rendre, pour ne pas jouer avec le feu. Comme nos cadeaux de Noël étaient déjà achetés, nous n’avons fait que quelques emplettes pour la nourriture, pour égayer notre temps des fêtes. Ma blonde n’a effectué que deux sorties et, malheureusement, elle a vraisemblablement attrapé le virus à ce moment-là. Elle a été la première à avoir des symptômes, deux jours avant nous, soit le 23 décembre », a-t-il expliqué. 

« Après avoir terminé sa journée de travail, elle souffrait d’un sérieux mal de tête. Mais quand la fatigue et les frissons sont apparus, nous avons tout de suite pensé à la covid et nous sommes allés passer des tests, qui se sont révélés positifs. À l’intérieur de trois jours, nous étions tous infectés. Ma blonde et ma fille ont même perdu le goût et l’odorat pendant quelques jours », a-t-il ajouté.

Heureusement, tout le monde va bien aujourd'hui, mais certains membres de la famille éprouvent toujours de la fatigue, de la toux et de l'essoufflement. « Mais aujourd’hui, tout va bien. Ne subsistent qu’un sentiment de fatigue, de la toux et de l’essoufflement », explique Jean-François Baril. 

Il ajoute que toute sa famille était désappointée d'avoir été contaminée, en dépit des règles sanitaires. « Nous étions frustrés, parce que nous avons sérieusement suivi les consignes sanitaires. Mais nous étions contents d'avoir pris la décision de ne pas aller visiter famille et amis. Comme tous les Québécois, nous avons perdu beaucoup avec la pandémie et les confinements. Je pense entre autres au hockey pour mon fils, Nathan, qui joue au niveau Midget AAA, et au bal de finissants que ma fille Viviane, n'aura pas eu. Elle aura 18 ans cette année, un anniversaire important qu'elle ne pourra pas non plus célébrer en grande pompe. Personnellement, j’ai perdu plusieurs contrats d’animation d’événements corporatifs », a-t-il révélé. 

Lisez l'entrevue complète ici

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Facebook