Bianca Longpré se fait fouetter en direct!

Par la Dre Point G!

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
29 29 Partages

Bianca Longpré semble être un peu partout depuis quelque temps. La femme de François Massicotte s'est fait découvrir dans les dernières années grâce à son blog très populaire intitulé «Mère ordinaire». Ce qui n'était à l'origine qu'une page Facebook a ensuite pris la forme d'un livre, de magazines, de conférences et même d'un spectacle d'humour apparemment très couru. 

Elle tient maintenant sa propre tribune sur la radio numérique de Québecor, QUB Radio. Elle y tient une émission quotidienne du lundi au vendredi, de 11h à 12h, intitulée « Bianca Longpré, mère ordinaire », dans laquelle elle partage son quotidien de mère de famille avec humour. Entourée de collaborateurs, d'experts et d'invités, elle y aborde divers enjeux de société. 

Ce matin, elle recevait la chroniqueuse Dre Point G, ou Joanie pour les intimes, pour parler de costumes sexy et de strap-on. « Je me suis fait dire que t'aimais vraiment ça les déshabillés, le sexe aussi » lance-t-elle d'emblée à Bianca Longpré. 

«Moi jai jamais mis de costume ou de déshabillé de ma vie [...] J'ai des bobettes, j'ai juste ça, je n'ai jamais mis un G-String de ma vie » tient à préciser la principale intéressée. 

Visiblement, Dre Point G était bien préparée puisqu'elle a amené le survêtement tout indiqué pour se faire fouetter: « Je t'ai amené un beau kit de cuir en latex, tu vas être déguisée en dominante. » 

C'est donc tout de latex vêtue que Bianca Longpré se prête au jeu. On doit avouer qu'elle n'a pas l'air très à l'aise. Voyez par vous-mêmes: 

« C'est supposé être le fun? Je suis supposée être excitée? [...] Ça a pas d'allure, je vois pas il est où le fun sexuel là-dedans! » s'exclame Bianca pendant la séance de fouet. 

Après le latex et le fouet, la discussion se tourne vers le strap-on

« Ici, on regarde par exemple le strap-on, moi quand je l'ai mis tantôt, j'avais pas l'assurance de la fille [sur la boîte]. La fille sur la boîte est vraiment contente d'avoir un strap-on, elle est à l'aise avec ca, tsé faut que tu l'assumes » dit Bianca Longpré.

Si les animatrices de radio ne se rangent pas nécessairement dans le clan des amateurs de domination, elles expliquent pourquoi certaines personnes en sont adeptes: 

« Il y a des personnes qui dans la vie sont des filles super gênées, super réservées, pis au lit c'est le contraire, elles veulent vraiment démontrer une assurance, un personnage et là elles sont dominantes. Il ya beaucoup d'hommes qui aiment se faire dominer. Les hommes qui ont le plus de contrôle dans la vie, des hommes d'entreprise qui ont beaucoup de responsabilités, c'est souvent ces hommes là qui aiment se faire dominer. »

Vous pouvez écouter l'extrait au complet juste ici.

Partager sur Facebook
29 29 Partages

Source: Facebook
Crédit Photo: Facebook