Voici pourquoi vous ne devriez pas critiquer Safia Nolin et les autres personnes qui dénoncent sur les médias sociaux

Un texte à lire au complet avant de commenter

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On vit actuellement une vague de dénonciations d'une ampleur assez incroyable et c'est le Québec en entier qui est sous le choc. Le milieu artistique est celui où les résultats ont été le plus spectaculaires dans l'oeil de monsieur madame tout le monde, mais des dénonciations en série ont également lieu dans le monde du tatouage, de la photographie et des influenceurs du Web québécois, pour ne nommer que ceux-là.

Et les dénonciations se font presque exclusivement sur les médias sociaux, souvent de façon anonyme. Jusqu'ici, Maripier Morin, Bernard Adamus, le bassiste du groupe Simple Plan David Desrosiers et Yann Perreau sont les visages les plus connus à avoir été dénoncés publiquement, mais il ne faudrait pas se surprendre que d'autres gros noms s'ajoutent à la liste au cours des prochaines heures.

Sur les médias sociaux - surtout sur Facebook et tout particulièrement sur des pages comme la nôtre - les commentaires sont nombreux et très polarisés. Si plusieurs soutiennent les victimes, les félicitent de leur courage de dénoncer et incitent les autres à faire de même, de très (très!) nombreux commentaires sont également formulés pour critiquer celles et ceux qui ont dénoncé au cours des derniers jours.

On ne se fera pas de cachette: Safia Nolin est de loin la personne qui a été victime du plus grand nombre de commentaires désobligeants, suite à ses allégations au sujet de Maripier Morin. La chanteuse s'est fait insulter, traiter de menteuse, critiquer sur son apparence physique, sur la qualité de sa musique, sur son hygiène corporelle, son orientation sexuelle et on en passe.

Pourtant, elle n'a fait que raconter une situation dans laquelle elle a été la victime. Et dites-vous bien une chose: si les allégations n'étaient pas fondées, Maripier Morin ne se serait pas excusée publiquement avant de décider de prendre une pause de sa vie professionnelle pour «s'occuper de sa santé physique et mentale» en plus d'annoncer qu'elle allait suivre une thérapie avec des professionnels de la santé.

Bernard Adamus a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, David Desrosiers aussi et on s'attend à ce que Yann Perreau fasse de même dans les prochaines heures.

Ce ne sont donc pas des mensonges, mais bien de véritables histoires qui sont révélées au grand jour. 

L'une des critiques qui revient le plus fréquemment est le fait que les victimes aient choisi de dénoncer sur les médias sociaux plutôt que de se tourner vers le système de justice. C'est un argument qui se défend, mais lorsqu'on connait la lourdeur de l'appareil de justice et tout le processus par lequel les victimes doivent passer si elles veulent se rendre un jour devant un juge pour que leur agresseur soit éventuellement reconnu coupable, on comprend que de nombreuses victimes décident de se libérer du poids de leur agression en écrivant un message sur les médias sociaux, plutôt que de s'engager dans une processus judiciaire qui durera des années.

Il est clair que le système de justice actuel n'est pas adapté à la réalité des inconduites sexuelles et le mouvement que l'on voit depuis quelques jours est un signe évident que le système doit se moderniser.

À ce sujet, voici un commentaire extrêmement pertinent de Léa Clermont-Dion qui a elle-même porté plainte à la police pour agression sexuelle:

Mais surtout, les victimes ont déjà connu la honte, la souffrance, une perte de confiance en elles et ont très souvent gardé ce triste secret pour elles pendant de trop longues années. On ne peut que les applaudir d'oser parler publiquement, nommer les actes répréhensibles qui ont été commis et dénoncer ceux qui ont été des agresseurs, des abuseurs ou des personnes violentes.

C'est tout un mouvement de société qui est en train de s'opérer. Les femmes ont le courage de dénoncer les crimes qui ont été tolérés et passés sous silence pendant trop longtemps et les hommes réalisent qu'ils étaient le problème, mais qu'ils doivent surtout faire partie de la solution.

Bien sûr que c'est lourd tout ce qui se passe en ce moment. Mais c'était un mouvement nécessaire et bénéfique qui permettra à de nombreuses générations de femmes à ne plus avoir à subir ce que celles qui sont passées avant elles n'ont pas eu la force de dénoncer.

À LIRE ÉGALEMENT:

Alex Nevsky s'excuse pour son comportement toxique, dans un long message publié sur Instagram

Maripier Morin: Buick, Bell Media, GoodFood et Reebok ont tous coupé leurs liens suite aux allégations

5 questions importantes, après l'annonce de Maripier Morin qui met sa carrière sur pause suite aux allégations

Vague de soutien du milieu artistique à Safia Nolin, après ses allégations contre Maripier Morin

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Monde de Stars · Crédit Photo: Instagram Safia Nolin