Voici pourquoi Ludivine Reding ne mérite pas tout ce qui lui arrive

Elle ne mérite pas tout ça...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
276 276 Partages

Ludivine Reding se retrouve au coeur d'une importante controverse depuis dimanche, alors qu'elle a partagé quelques moments avec Enima, un rappeur québécois au passé trouble qui a notamment déjà été accusé de proxénétisme. Bien sûr, venant de la comédienne qui incarnait le rôle de Fanny dans la série Fugueuse, ce n'est pas l'idéal. Lorsque les images d'elle en compagnie du controversé rappeur ont commencé à circuler, la jeune femme a réalisé qu'elle était en train de perdre le contrôle et qu'elle avait manqué de jugement. Elle a alors publié un message d'excuse en reconnaissant qu'elle n'aurait pas dû agir de la sorte.

Bien sûr, les sites «à potins» comme le nôtre ont tous partagé la nouvelle et les grands médias québécois se sont également mêlés de la partie. Déjà là, on trouvait que le prix à payer était élevé pour quelques minutes de plaisir dans un festival. Mais on apprend, jeudi, que le Réseau Enfants-Retour a mis un terme à son association avec la comédienne suite aux événements survenus lors du Festival Métro Métro. 

Chez Monde de Stars, on trouve que la décision d'Enfants Retour est complètement disproportionnée par rapport à ce qui s'est réellement passé. On trouve surtout que l'organisation se prive d'une ambassadrice exceptionnelle qui est connue des jeunes, admirée par les plus vieux, connue de tous le Québec, articulée, réfléchie et pour qui la cause des enfants disparus ou en fugue est extrêmement importante.

Est-ce que Ludivine Reding connaissait les antécédents d'Enima au moment d'accepter de se faire prendre en photo avec lui et de monter sur scène en sa compagnie? Elle seule le sait. Et au final, ça ne change pas grand chose. En aucun cas le fait d'ouvrir une bouteille de champagne et de partager quelques minutes avec lui ne cautionne les gestes que l'artiste aurait présumément commis. On dit présumément parce que bien qu'Enima a déjà été accusé de proxénétisme et qu'il n'est assurément pas un enfant de choeur, les accusations sont tombées et il a été blanchi. Dans notre société, on est innocent jusqu'à preuve du contraire, non?

Et même si les gestes reprochés au rappeur étaient avérés et que Ludivine connaissait ses antécédents, bien sûr qu'il s'agit d'une erreur de jugement d'avoir partagé la scène avec lui. Mais la vraie question devrait plutôt être pourquoi est-ce qu'un festival sérieux accepte de donner de la visibilité à un individu comme lui? Et pourquoi est-ce que c'est Ludivine Reding qui souffre des actions d'Enima? Lui, au contraire, il a profité des derniers jours pour gagner une notoriété auprès d'une grande partie de la population québécoise qui ne le connaissait pas du tout.

Ludivine Reding incarne un modèle pour les jeunes. Et ce qu'on devrait apprendre à nos jeunes ce n'est pas qu'il faut être parfait. C'est que lorsqu'on fait des erreurs, il faut les reconnaître, assumer les conséquences, ne pas se défiler et apprendre de nos erreurs. On trouve justement que les derniers jours ont prouvé que la jeune femme se comporte de la meilleure des façons qui soit. Mais malheureusement, les conséquences sont énormes en comparaison avec les gestes posés.

Le Réseau Enfants-Retour a perdu une ambassadrice extraordinaire et c'est tant pis pour lui. On souhaite réellement qu'une autre organisation pourra profiter du temps, de l'énergie et de la visibilité de la comédienne, une jeune femme qui a envie de faire une différence dans la société et qui a tous les atouts pour faire changer les choses.

Vraiment, Ludivine Reding ne mérite pas tout ce qui lui arrive.

Partager sur Facebook
276 276 Partages

Source: Monde de Stars · Crédit Photo: Facebook