Victime d'un déluge de menaces d'infirmières en colère, François Lambert envoie un avertissement

Ça dépasse les bornes...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Si vous avez suivi l'actualité cette semaine, vous savez probablement que François Lambert se retrouve une fois de plus au coeur d'une controverse en raison d'un statut publié sur Facebook (il est rendu un habitué).

Mais cette fois-ci, les réactions ont quelque chose d'épeurant... Plus tôt cette semaine, l'ex-dragon avait publiquement dénoncé une infirmière qui l'avait menacé.

Voyant que les menaces ne cessaient pas, il a décidé de lancer un avertissement clair sur sa page Facebook. Voici ce qu'il avait à dire:

"Cher goone!

Goon au féminin, c’est bien goone? En tout cas, c’est le nom choisi pour ce texte!

La dernière fois que j’ai reçu autant de menaces, c’était lors de la grève de la construction il y a quelques années.

Je m’y attendais, car c’est la méthode à la Rambo : « Farme ta yeule, osti de cabochon à cravate »

Un gars plus fou que les autres (un peu comme la fille) m’avait menacé assez pour que j’aille déposer une plainte à la police.

Au rythme des menaces que vous m’écrivez sur mes statuts, je pense aller m’installer directement dans les bureaux de l’ordre des infirmières afin de déposer les plaintes en direct.

Le syndicat devrait faire une sortie afin de vous calmer, car vous vous discréditez en agissant de la sorte. Mais il ne le fera pas et vous le savez. Vous continuez à me menacer, car vous savez que vous n’allez pas avoir de conséquences.

Mais sachez qu’il y a des infirmières (vos collègues) qui m’écrivent en privé et ont honte de vous.

PS.: Le gars qui m’avait menacé est devenu mon ami, car il m’avait écrit pour s’excuser et je lui avais parlé. Il y a un an, il m’a écrit pour me remercier, car lorsqu’il m’avait menacé, il était alcoolique et il a arrêté de boire suite à cet événement." 

Si l'on peut facilement être en désaccord avec les opinions de François Lambert, force est d'admettre qu'il est déplorable de le menacer. On espère pour lui que ce message enlèvera le goût à d'autres d'en rajouter...

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook