Vanessa Pilon se dit très inquiète pour la fille qui grandit dans son ventre

Un touchant témoignage

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Vanessa Pilon était de passage sur le plateau de l'émission Les Échangistes, mercredi soir, pour parler notamment de la petite fille qui est en train de grandir tranquillement dans son ventre. Accompagnée des deux autres invités de la soirée - Martin Petit et Guy Nadon - et des deux échangistes présents sur le plateau - Anne-Marie Withenshaw et Patrick Masbourian - l'animatrice Pénélope McQuade a mené une entrevue pleine de sensibilité et d'humanisme avec celle qui forme l'un des couples les plus en vue du show business québécois, avec Alex Nevsky.

McQuade a abordé le sujet de la petite fille que Vanessa mettra au monde dans quelques semaines, en lui parlant de la publication qu'elle a faite sur les médias sociaux pour annoncer qu'elle était enceinte d'une fille.

«Vanessa, tu as annoncé de la plus belles des manières, sur Facebook, le 8 mars, en cette Journée internationale des droits des femmes que tu allais avoir une petite fille, et tu l'as fait en écrivant un mot qui était vraiment touchant. Peux-tu nous lire les deux premiers paragraphes?»

C'est alors que Vanessa Pilon a lu à voix haute le texte qui suit, tout en essayant du mieux possible contenir ses émotions. 

«Ma fille,Te savoir en train de croître en moi, de te préparer à intégrer notre monde, teinte cette journée internationale des droits des femmes d’une joie inquiète. D’une fierté fébrile.
Savoir que tu naitras femme en 2018, peu importe le genre auquel tu t’identifieras plus tard, soulève en moi tempête d’émotions.»

L'animatrice Pénélope McQuade lui a alors demandé quelle était la tempête d'émotions qui venait avec le fait d'accoucher d'une petite fille en 2018.

«Je pense qu'en 2018, c'est tellement un beau moment pour une fille de naître et il y a quelque chose qui se passe d'incroyable pour l'égalité des sexes. En même temps, comme parent, il y un peu ce désir inhérent que tes enfants aillent mieux que toi et aient accès à quelque chose de plus que toi. Et moi, ayant vécu de la violence sexuelle, et avec tout le mouvement #MeToo, j'étais à la fois galvanisée par tout ça et super encouragée, et en même super inquiète. 

C'est quelque chose qu'on m'a dit dans les dernières semaines et qui m'a beaucoup marqué: "Tu es dans les derniers moments de ta vie où tu ne seras pas inquiète." Peut-être que c'est un peu ça être parent, il y a toujours cette inquiétude-là. [...] Je pense que de devenir parent, de mettre au monde en 2018, on est conscients plus que jamais des défis et de ce qui est important d'inculquer à son enfant. Autant pour les garçons que pour les filles. Si j'avais un garçon ce serait d'autres tempêtes intérieures que j'aurais. Mais là, évidemment, je suis une fille, j'ai une expérience vraiment intime avec la féminité que je n'ai pas avec la masculinité, mais avoir une fille ça vient chercher tout mon parcours à moi et ce à quoi j'aspire pour les femmes.»

Plus tard dans l'entrevue, Pénélope McQuade a demandé à Vanessa Pilon si ça lui faisait peur d'occuper plusieurs rôles à la fois sans avoir de case précise dans laquelle se définir, dans sa vie professionnelle. Celle qu'on a d'abord connu à la télévision est aujourd'hui également influenceure et porte-parole et se diversifie beaucoup dans les rôles qu'elle occupe, mais n'a pas de chemin précis et tout tracé pour elle.

«Ça m'a fait peur, quand j'ai fait cette transition-là de vraiment être à la télévision et d'assumer que c'était là ma place, et d'envoyer ce message-là que c'était ma profession: animatrice télé ou chroniqueuse. Quand j'ai commencé à diversifier un peu tout ça, j'ai eu peur un peu d'envoyer des signaux embrouillés sur qui j'étais. Mais en même temps je pense que pour moi c'est pour ça que j'ai été en journalisme à la base. C'est que je ne savais si j'aimais une affaire plus qu'une autre. J'aime tellement de choses dans la vie. C'est difficile de se définir par juste une chose. C'est facile de rentrer des gens dans des cases, dans des étiquettes, mais c'est déstabilisant quand tu fais: "Mais je ne suis pas juste ça." C'est important de ne pas s'agripper à l'identité qu'on se donne soi-même et de se donner la liberté d'être autre chose.»

On ne peut que souhaiter tout le bonheur et le succès du monde à Vanessa Pilon et Alex Nevsky dans leur nouvelle vie de parents qui arrivera au cours des prochaines semaines.

On vous laisse sur quelques magnifiques photos tirées du compte Instagram de Vanessa Pilon et publiées au cours des derniers mois.

«Hier soir à la soirée VIP de @papier2018, dont je suis l’heureuse porte-parole cette année. ?
Photo et fou rire: @alex_nevsky_
Robe et sac: @coach

On s’y voit ce week-end?
#Papier18 #coachNY»

«Youppiyéhourra! C’est ce soir qu’on lance officiellement notre collection de lunettes #Atelier78 édition Venise, créée avec @doyleopto lors de notre voyage en Italie à l’automne dernier. Ayant fait appel à l’expertise des artisans du nord du pays, on est vraiment fiers du résultat: Les montures sont de qualité, tout en restant abordables, et en plus, pour chaque monture vendue, dix dollars est remis à la #fondationcharlesbruneau

P.S. Comme le prouve la photo, ce sont des montures unisexes. On a testé et approuvé. ? #genderneutral #doyleopto #unisex#madeinitaly»

«Trois générations de femmes réunies. ??? Je sais pas si ce sont les hormones, mais je suis tellement touchée par cette image, captée par la fantastique @andreanne_gauthier. L’entrevue avec ma maman est dans le @coupdepouce, présentement en kiosque. ? (styliste: @m_styliste maquillage coiffure: @virginievandelac )»

«Ma fille,
Te savoir en train de croître en moi, de te préparer à intégrer notre monde, teinte cette journée internationale des droits des femmes d’une joie inquiète. D’une fierté fébrile.
Savoir que tu naitras femme en 2018, peu importe le genre auquel tu t’identifieras plus tard, soulève en moi tempête d’émotions. 
Tu arrives dans un moment galvanisant d’espoir, dans une révolte féminine qui, je le souhaite, sera le catalyseur d’un réel et durable changement social. J’y crois, mais avec tout le sexisme ordinaire au quotidien, entre autres, je sais aussi que tout n’est pas gagné, loin de là. Ni ici, ni ailleurs. 
Ensemble, nous serons vecteurs de ce changement. ✊?
Parce que j’espère que tu grandiras dans une société plus égalitaire, tout simplement. 
Signé: Ta maman. 
P.S. On a aussi la chance d’avoir un allié extraordinaire, ton papa. ??
#8mars #etmaintenant»

«Cette année, mon coeur abrite trois valentins. ??? J’ai longtemps cru qu’il fallait offrir son amour avec prudence, comme si c’était une denrée précieuse et rare.

Je commence tout juste à réaliser à quel point l’amour est exponentiel, inépuisable.

J’espère que le vôtre est infini et qu’il déborde sur tout ce qui vous entoure, aujourd’hui.

Joyeuse Saint-Valentin! ? (Presqu’aussi touchant qu’une carte de pharmacie, han.) P.S. La face de #sarahchien»

Source: Les Échangistes · Crédit Photo: Instagram