Un candidat de l'émission «Un souper presque parfait» agressé à la sortie d'un bar

Il a dénoncé le côté « noir et sombre » de la téléréalité.

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
59 59 Partages

En février dernier, Nidal Chawqui a marqué le Québec en participant à l'émission de téléréalité « Un souper presque parfait ». Il avait servi une tête de mouton à chaque de ses invités, ajoutant que tout se mange : la cervelle, la langue, les yeux, etc. 

Le jeune homme de 23 ans sortait du Complexe Sky, dans le quartier gai à Montréal, quand un individu l'a approché en lui lançant : « C’est pas toi la tapette d’"Un souper presque parfait" ? »

« J’ai voulu lui demander pourquoi il sentait le besoin d’être agressif comme cela. Tout ce que j’ai eu comme réponse, c’est “non”, et il m’a frappé », a raconté Nidal au Journal de Montréal au lendemain de l’agression.

L'homme qui l'a attaqué l'a frappé et il est parti en courant dans une ruelle avec les deux autres personnes qui l'accompagnaient. Nidal a perdu conscience et s'est effondré au sol devant ses deux amies et quelques passants. 

« Lorsque je suis revenu à moi, je saignais abondamment du nez et de la lèvre », a raconté le jeune homme. 

Nidal a dénoncé le côté « noir et sombre » de la téléréalité à Showvizz et il a expliqué qu'il a été victime d'harcèlement depuis son passage à l'émission, mais il est sidéré qu'on ait pu s'en prendre à lui de la sorte. 

« Je n’arrive toujours pas à m’imaginer qu’en 2018 on peut s’en prendre physiquement à quelqu’un en raison de son orientation sexuelle », a-t-il dénoncé. 

Marie-Pier Boisvert, directrice générale du Conseil québécois LGBT, a commenté l'affaire, en entrevue avec le Journal de Montréal. 

« On pense que nous ne sommes plus une société homophobe, mais ça existe encore », a martelé la jeune femme. 

« Dénoncer la violence, c’est aussi montrer une position de vulnérabilité », a-t-elle ajouté, mentionnant que les membres de la communauté LGBT préfèrent souvent ne pas porter plainte par peur de ne pas être pris au sérieux. 

Nidal Chawqui avait beaucoup fait parler de lui lors de son passage à l'émission dont voici un extrait : 

Les internautes avaient réagi en très grand nombre : 

Fernande Bedard : « dégueulasse comme repas je n'aurais jamais mangé cela et nidal je n'aime pas ce type d'excentrique »

Patrice Gosselin : « je risque de me faire chier dessus ben moi nidal me tombait sur les nerfs en s'il vous plait ,pi j'aurais sacrer mon camp me faire servir une tete d'animal ,non je suis pas végé ,une tete complete sacrament tser veux dire ,un coup parti sert moi donc un anus de giraffe ....en tout cas les matantes vont l'aimer lol »

Melan Des Jardins : « Avoir de l'ouverture d'esprit ne veut pas dire ouvrir son esprit à tout et n'importe quoi. Personnellement, j'aime goûter à tout mais si on me sers une tête d'animal ben je ne vais pas l'a manger et on va m'avoir couper l'appétit pour le reste de la soirée. Servir ce plat était provocateur et certainement pas dans le but d'une découverte culinaire de la cuisine de ses origines, il savait qu'il y aurait ce genre de réaction donc il a voulu choqué et c'est tout selon moi. Thumbs up, tu fais parler le monde! »

Partager sur Facebook
59 59 Partages

Source: http://showbizz.net
Crédit Photo: Courtoisie