Sophie Durocher s'en prend à Safia Nolin dans une chronique qui suscite énormément de réactions

Une chronique qui génère des centaines de commentaires!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Safia Nolin est sous le feu des projecteurs depuis bientôt une semaine, maintenant, alors qu'elle a dénoncé Maripier Morin dans une série de publications faites sur Instagram, mardi soir dernier. Depuis, les internautes sont extrêmement polarisés alors qu'une bonne partie de la population la croit dans ses allégations et l'applaudit pour son courage, tandis que d'autres la critiquent fortement pour son physique, pour la façon dont elle a choisi de dénoncer l'animatrice et comédienne vedette et pour de vieilles publications déplacées qu'elle a faites il y a plusieurs années et qui refont surface.

Lundi matin, c'est au tour de Sophie Durocher de critiquer fortement Safia Nolin, dans une chronique publiée dans Le Journal de Montréal et intitulée « Une vie de victime ».

Le texte en question se veut simple énumération d'actions et de commentaires fait(e)s par Safia Nolin, au cours des dernières années, et où la chanteuse a affirmé qu'elle était une victime. 

En passant de l'intimidation dont elle dit avoir été victime à l'école, en passant par les commentaires négatifs sur son habillement au Gala de l'ADISQ aux commentaires dégradants sur son poids, son apparence physique et son orientation sexuelle, la chanteuse a en effet répété plusieurs fois au cours des dernières années qu'elle se sentait comme une victime.

Mais en regardant tout ce qui s'écrit sur les médias sociaux depuis une semaine et en constatant toute la haine qui est véhiculée à son endroit, difficile de ne pas lui donner raison...

Comme c'est toujours le cas dès qu'on parle de Safia Nolin, les commentaires sont extrêmement polarisés alors que certains accusent Sophie Durocher de faire de l'acharnement, tandis que d'autres appuient complètement ses propos. Voici un rapide aperçu de ce qui s'écrit depuis lundi matin à ce sujet:

Pierre-Yves McSween a écrit:

« L’acharnement sur une personne, à un certain moment, devient une forme d’intimidation. Nos médias ont aussi une prise de conscience à faire. »

« Sophie Durocher va s'acharner ad nauseam. Certains chroniqueurs sont des plaies sociales au Québec. »

« Une vie de souffrances injustement endurée par une personne absolument résiliente, courageuse et forte. Quand est-ce qu’on cancelle Sophie Durocher une fois pour toutes?! »

« Criss @sophiedurocher
on le sait que t'es en amour avec Maripier Morin là mais c'est une conasse, y a pas juste @safianolin
qui le dit, les témoignages s'accumule, so get over it! »

« La réalité esthétique, la « beauté » existe vraiment et Mme Nolin a décidé qu’elle allait changer cela. C’est une démarche artistique média, où elle utilise ses désavantages physiques comme tremplin, pour se promouvoir en tant que victime de ceux qui la critique. »

« On ne peut quand même pas lui donner le pardon sans confession.
Qu'elle se présente publiquement et qu'elle nous explique pourquoi elle est toujours en maudit contre quelqu'un.
Elle a enfin frappé son Waterloo: MPM va la poursuivre et le Québec entier va la minimiser à rien. »


Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook Sophie Durocher / Instagram Safia Nolin