Selon le maire de St-Barnabé, «Les femmes menstruées ne peuvent pas prendre de décisions éclairées»

Oh boy..!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Ça brasse à l’Hôtel de Ville de St-Barnabé, où le maire Michel Lemay fait régner une ambiance très lourde au sein du conseil municipal. Le conseiller Guillaume Laverdière a décidé de se vider le cœur sur les ondes du 106,9 Mauricie.

Voici ce qu’il a affirmé à la radio :

« C’est malheureux de constater que des gens comme monsieur le maire dénigrent les gens qui ne pensent pas comme lui. Après le vote du 4 novembre, il nous a répété trois fois que nous les dissidents on était une belle gang de losers. En séance du conseil la semaine dernière, il accusait clairement les femmes de ne pas pouvoir prendre de décision éclairée parce qu’elles sont menstruées. »

À LIRE ÉGALEMENT :

OD : À peine revenue au Québec, Jennifer y va de commentaires très durs envers Camille et Mathieu

10 photos sexy de Trudy, la candidate d’Occupation Double dont tout le monde parle

À VOIR : Maripier Morin les yeux pleins d’eau lorsqu’elle parle de Brandon Prust à TLMEP

Maripier Morin a relevé un grand défi en posant nue « Je n’aime pas mes seins »

***

Vous pouvez écouter l’extrait en question juste ici sur le site du 106.9 Mauricie.

Sur les ondes du 98,5 FM, l’animateur Patrick Lagacé a cité Le Nouvelliste : « Le maire s’est emporté contre les membres de son conseil qui ont affirmé regretter avoir voté de son côté le 15 octobre dernier. Il s’en est notamment pris aux femmes. » Il y en a qui regrettent peut-être d’avoir voté. Il y en a peut-être bien qui n’étaient pas dans leur assiette, qui étaient dans leur période ce soir-là. »

Michel Lemay est le maire de St-Barnabé depuis 14 ans, une petite municipalité de la Mauricie qui compte un peu moins de 2 000 habitants. Selon l’animatrice Catherine Gaudreault, le maire se retrouve avec un conseil qui le challenge plus qu’il y a quelques années.

Il faut préciser que le maire a présenté des excuses, suite à ses propos malheureux concernant les femmes. Catherine Gaudreault a ajouté que le maire avait ensuite expliqué : « Ça n’a pas offusqué les femmes au Conseil, ça a offusqué les gens dans la salle. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 106,9 FM · Crédit Photo: Le Nouvelliste