Richard Martineau brise le silence suite à la fin des Francs-Tireurs

Il a publié une chronique samedi matin au Journal de Montréal.

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

On apprenait vendredi que l'émission Les Francs-Tireurs prendra fin après 23 ans à l'antenne de Télé-Québec. L'un des coanimateurs de l'émission, Richard Martineau, a commenté pour la première fois la nouvelle, dans l'une de ses chroniques, publiée samedi dans le Journal de Montréal.

Intitulée « La droite à la télé : le grand désert », la chronique de celui qui a partagé durant des années l'antenne avec Benoît Dutrizac, de même que Patrick Lagacé et Laurent Saulnier, est dédiée à la nouvelle.

« Je ne déchirerai pas ma chemise sur la place publique : c’est la prérogative de tout diffuseur de choisir quelles émissions reviennent et lesquelles ne reviennent pas », écrit Richard Martineau. 

Il poursuit en remerciant l'équipe et le diffuseur : « Quand Les Francs ont commencé, Laurent, Benoit et moi nous sommes dit : « C’est cool, ça va durer deux mois, puis les patrons de Télé-Québec vont se rendre compte de leur erreur, ils vont tirer la plogue et on passera à autre chose. Mais on se sera au moins amusé pendant quelques semaines... » écrit-il, avant de remercier Télé-Québec et son directeur de la programmation pour avoir permis à l'émission de durer aussi longtemps.

Il déplore néanmoins que la scène médiatique d'aujourd'hui ne laisse pas assez de place, selon lui, à des discours de droite. « Mis à part Mario Dumont à LCN, qui jette un regard franchement conservateur sur l’actualité du jour, ce discours est totalement absent des ondes », écrit le chroniqueur, écorchant au passage Radio-Canada. « À Radio-Canada, un débat équilibré, c’est un échange entre une personne d’extrême gauche, une personne de gauche et une personne de centre gauche. C’est ça, la diversité, pour eux », dit-il. Cliquez ici pour lire le texte intégral.

De son côté, Benoît Dutrizac a dit accepter la décision, sans cacher sa déception.

« C’est un nouveau boss. S’il n’aime pas l’émission, s’il trouve qu’elle a fait son temps... C’est son droit de gérance. Sincèrement, je ne sais pas ce qui va remplacer Les francs-tireurs à la télé. Je dis ça avec toute la prétention que ça peut comporter. C’est une formule qui est unique. Quand on a fêté les 20 ans, je me suis rendu compte qu’une émission dans laquelle tu n’es pas d’accord avec ton invité, que tu lui dis, et que tu t’obstines, il n’y en a pas d’autres », a-t-il déclaré, lui aussi, au Journal de Montréal

Les Francs-Tireurs seront toutefois de retour en septembre, le temps d'une demi-saison. Selon Le Soleil, Télé-Québec mettra fin à l'émission officiellement en décembre avant de laisser la place en janvier à une toute nouvelle émission.  

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Courtoisie