Qui est Hubert Lenoir, l'artiste qui fait parler tout le Québec?

Les critiques sont mitigées

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
591 591 Partages

On l'a d'abord vu au Show de Rousseau et aux Échangistes la semaine dernière. Il a d'ailleurs livré une performance mémorable aux côtés de Jean-Pierre Ferland sur le plateau de Pénélope McQuade. Alors qu'il poursuit sa tournée médiatique pour promouvoir son premier album Darlène, sorti en février dernier, il était de passage lors de la Grande Finale de La Voix hier soir. 

La performance de sa chanson, Fille de personne II, a définitivement fait jaser! De son look androgyne à ses mouvements suggestifs, Hubert Lenoir n'a laissé personne indifférent avec sa musique pop-québécoise. Certains téléspectateurs ont d'ailleurs commenté le tout sur les réseaux sociaux et, le moins qu'on puisse dire est que les opinions sont mitigées. 

« Gros malaise tant qu'à moi, pas été impressionné par cette performance. »

« Il n'est pas plus provoquant que les David Bowie de ce monde! »

« Je suis une matante, mais je capote ben raide sur son album, ceux qui sont offusqué sont simplement coincés et ne savent pas reconnaître le talent, moi j'ai adoré, bravo Hubert!!!! »

« C’est un personnage! Je ne suis pas fan de ses chansons mais je trouve ça bien de voir qu’un québécois sorte de l’ordinaire et nous offre un spectacle visuel et auditif! C’est un artiste de A à Z! »

« Moi, ce que j'ai trouvé le pire chez Hubert Lenoir, c'est qu'il a complètement ignoré les autres artistes qui chantaient avec lui et ça, c'est impardonnable. Même les plus grandes vedettes n'agissent pas ainsi. Ses gestes n'avaient pas sa place dans une émission familiale, on aurait dû le passer un peu plus tard. Mais non, son allure ne m'a pas choquée, ça fait partie de la mouvance, après tout il a bien le droit de s'habiller comme il veut. »

 

Le saviez-vous? 

 

Hubert Chiasson, de son vrai nom, est âgé de 23 ans et vient de Beauport, en banlieue de Québec. Sa copine, Noémie D. Leclerc, est sa gérante. Parallèlement à l'album d'Hubert, elle a écrit un livre, aussi nommé Darlène, qui exploite les mêmes thématiques que l'album.

En entrevue aux Échangistes, Hubert a mentionné qu’il ne fait pas de la musique pour l’amour du public ou pour l’argent. 

« J’ai une spiritualité avec l’art et la musique qui est assez forte. Ma seule divinité c’est la musique. Pour moi, je l’imagine comme une femme et quand je vais mourir, je vais la rencontrer au paradis. Je fais ça pour elle. »

Avant de lancer sa carrière solo, Hubert faisait partie de la formation indie pop The Seasons avec son frère. 

En revoyant cette vidéo de 2015 à Belle et Bum, on remarque qu'Hubert s'est définitivement épanoui au cours des dernières années. 

Partager sur Facebook
591 591 Partages

Source: showbizz.net · Crédit Photo: Instagram | @lebaronbandit