Pour la fête des Pères, Jonathan Roberge revient avec émotion sur la maladie de son fils

Il s'est confié avec son coeur de père!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Jonathan Roberge est connu au Québec pour avoir abordé de nombreuses fois le thème de la paternité dans ses projets artistiques. À l'occasion de la fête des Pères, l'humoriste et chroniqueur s'est révélé à coeur ouvert au chroniqueur Marc Cassivi de La Presse

Il est revenu sur la maladie de son fils, désormais en rémission après avoir souffert d'une forme rare de cancer du cerveau. À l'annonce de la terrible nouvelle, Jonathan Roberge a songé à tout abandonner. 

« J’ai appelé mon gérant pour lui dire que je lâchais tout. On a décidé qu’on allait vendre le café. Mon père m’a dit qu’en tassant tout le reste pour faire la place à la tristesse, je me donnais toutes les chances de faire une dépression. “Tu ne peux pas dire à un petit gars de 10 ans de ne pas abandonner alors que tu abandonnes tout. Tu vas rentrer dans la chambre et tu vas dire à ton fils que vous n’abandonnez rien !” Ç’a été mon wake-up call. J’ai trouvé mon père tellement brillant », se souvient-il à propos de son propre père.  

Celui qu'on a connu dans les capsules web Fiston ainsi que la websérie Papa a également tenu à souligner la force et le courage de son fils, Xavier, à travers cette difficile épreuve. 

« La journée même où le docteur lui a annoncé le diagnostic, on venait de beaucoup pleurer et Xa m’a dit : “Tu sais, papa, j’ai été l’un des derniers joueurs coupés du Atome AA alors que j’avais des migraines tout le temps. Imagine si j’avais pas eu de tumeur !” Quand on joue à des jeux de société, il dit que c’est au “petit cancéreux” de commencer. Je lui demande ce qu’il veut manger et il me répond avec un clin d’œil : “Quelque chose qui se vomit bien !” », explique Jonathan Roberge.

Il n'y a pas à dire, le petit garçon âgé de 11 ans seulement tient l'humour de son père!

Jonathan Roberge a également réécrit la fin de son spectacle pour y parler aussi des événements qu'il a traversés avec son fiston. Toutefois, son premier one man show a dû être reporté en raison de la pandémie de COVID-19. 

 « Ce n’est pas vrai que j’ai traversé tout ça avec mon fils pour que la COVID tue mon spectacle ! », a-t-il raconté à Marc Cassivi.

On a bien hâte de voir son prochain spectacle!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Tout le monde en parle