Pénélope McQuade supprime un statut Facebook controversé

Pas facile!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'une bonne partie des Québécois s'apprêtait à vivre un premier SuperBowl impliquant un Québécois, l'animatrice Pénélope McQuade pensait à quelque chose de beaucoup plus sombre.

Dimanche soir, sur sa page Facebook, à quelques minutes du botté d'envoi, Pénélope McQuade a écrit un statut qui a été partagé massivement avant qu'elle ne le supprime un peu plus tard.

"Pendant qu'on s'excitera de minute en minute à la perspective d'une victoire des Chiefs, que notre adrénaline grimpera et que notre joie éclatera, ayons une pensée horrifiée pour toutes ces femmes qui vivront exactement le contraire pendant que l'équipe de leur conjoint perdra, puisqu'elles seront victimes de violences plus que tout autre soir de l'année." -Pénélope McQuade, Facebook

Si plusieurs personnes semblaient partager l'indignation de Pénélope, d'autres ont plutôt souligné que Pénélope était plutôt tombé dans le piège de la désinformation en partageant des analyses indiquant que contrairement à la légende urbaine, le soir du SuperBowl n'était pas plus violent que les autres soirs de fête aux États-Unis. D'autres se sont aussi offusqués de l'amalgame que faisait l'animatrice entre football et violence conjugale.

Confrontée à la colère de certains devant son statut et aux articles qui démentaient son affirmation, Pénélope McQuade a d'abord modifié son statut pour mettre en doute "les chiffres officiels" qui réfuteraient son statut initial. 

Finalement, quelques minutes plus tard, l'animatrice a tout simplement supprimé son statut. 

C'est une expérience qui l'a vraisemblablement ébranlée puisqu'elle est revenue sur le sujet hier soir sur sa page Facebook à l'aide de quelques hashtags assez révélateurs. Dans les commentaires de la publication, elle écrit: "je décante tout ça on dirait et j’ai tellement pas finit (sic) de réfléchir, de faire mon mea culpa, d’un peu tenir mon boute (...), d’explorer tout ce que tout a brassé. Vécu mon premier fake news moi, c’est quand même le fun d’encore être Green à mon âge à défaut de pouvoir faire du pôle dancing en fil dentaire."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook