On sait maintenant à combien s'élèvent les dettes de Caroline Néron et c'est plusieurs millions de dollars

De nouvelles informations

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

C'est une bien triste semaine pour la femme d'affaires Caroline Néron qui a annoncé, jeudi, qu'elle plaçait son entreprise de bijoux sous la protection de la Loi sur la faillite et qu'elle allait fermer neuf de ses 14 boutiques. TVA Nouvelles rapporte, vendredi, que les entreprises de bijoux de Caroline Néron ont des dettes de plus de 9 millions de dollars, dont environ 1,5 million $ du aux gouvernements provincial et fédéral en TPS et TVQ non remises, et plus de 350 000 $ en salaire non payés aux employés.

Les déboires financiers de Caroline Néron ont également eu un impact direct sur sa vie personnelle, elle dont le conjoint Réal Bouclin avait prêté 736 000 $ à Néron inc. Les problèmes de l'entreprise ont d'ailleurs mené vers la séparation du couple qui se trouve actuellement en instance de divorce.

C'est la firme financière Fiera Capital qui a l'avenir de l'entreprise entre ses mains, elle qui a fait un prêt de 5 millions $ à intérêt élevé à Néron inc. en 2017, selon ce que rapporte TVA Nouvelles.

Pour tenter de sauver son entreprise, Caroline Néron a annoncé vouloir fermer neuf de ses quatorze boutiques en plus de licencier 64 de ses  152 employés, en plus de fermer le siège social de l'entreprise à Montréal.

Voici un extrait de la touchante entrevue que Caroline Néron a accordée à Sophie Thibault, pour dévoiler ses problèmes financiers au grand jour:

«Ça a commencé au mois de janvier et ça s'est arrêté avec la fin de l'année, affirme-t-elle. Pour moi aujourd'hui c'est très libérateur. J'en avais besoin. J'avais hâte de pouvoir parler. Je suis quelqu'un d'assez transparente alors c'est sûr que les gens autour de moi connaissaient la situation, mais je pense que c'est important de le sortir et de pouvoir se libérer de ça.»

«Ça ne paraissait pas sur mes réseaux sociaux, et je suis quand même l'image de ma marque. C'est un ensemble de facteurs qui t'amène à tomber en proposition concordataire. C'est pas juste une chose. Entre autres, une crise de croissance. Le fait que je sois passée de 800 000 $ à 10 millions $ en un an et demi, a nécessairement fait que j'ai fait des erreurs. Je suis autodidacte. J'ai mes forces, mes forces c'est le développement des affaires, le marketing, le produit. Mais mes faiblesses et mon manque d'intérêt étaient définitivement vers la gestion et la finance. La première chose que j'ai voulu déléguer et aller chercher de l'expertise ça a été à ce niveau là.»

«Dans les faits, ce sont les erreurs du passé qui nous ont positionnés dans cette situation, a confié Caroline Néron dans une entrevue à TVA Nouvelles, secouée par ses récents déboires. Dans ma tête, il y avait toujours une solution, jusqu’à ce qu’on me dire "tu n’as plus le choix, ton passé est trop lourd"».

«Les loyers dans les centres commerciaux sont exorbitants, l’achalandage a diminué et nous sommes engagés dans des baux pour de nombreuses années.»

Voici la publication que Caroline Néron a faite sur son compte Instagram, suite à la triste annonce:

« Malgré les embûches, poursuis tes rêves... »

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Instagram