OFFICIEL: V va changer de nom en raison de son rachat par Bell

C'est officiel!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Les prochains mois s'annoncent fort intéressants dans le monde de la télévision québécoise et l'acquisition de V par Bell vient changer considérablement les choses. Avec l'empire médiatique de Bell Média et tous les moyens que ça implique, V va vraisemblablement redevenir un joueur de premier plan qui aura les ressources et l'ambition de compétitionner avec TVA et Radio-Canada.

Et on a vraiment l'impression que c'est le téléspectateur qui en sortira gagnant. Le chroniqueur télé de La Presse Hugo Dumas nous a d'ailleurs appris une nouvelle importante, mercredi, puisqu'il a confirmé que V changera de nom au cours des prochains mois.

Voici un extrait de sa chronique que l'on vous suggère fortement de lire en intégralité sur le site de La Presse:

« Selon mes infos, pas question pour le nouveau propriétaire de la station, Bell Média, de conserver le nom de V sur la marquise, qui sonne trop comme celui d’une chaîne spécialisée.

Bell Média exploite déjà Canal D et Z. Rajoutez V dans le bouquet et vous avez l’impression qu’il s’agit d’une autre chaîne pointue consacrée à a) des concours d’humour, b) des séries criminelles, c) des téléréalités de construction ou d) toutes ces réponses. »

Selon les sources toujours bien informées d'Hugo Dumas, le nouveau nom a déjà été trouvé, mais personne n'a voulu le révéler, même sous le couvert de l'anonymat.

Après Télévision Quatre Saisons, TQS et V, ce sera donc un quatrième nom pour le chaîne de télévision généraliste que beaucoup appellent encore Le mouton noir de la télé.

Avec des marques fortes comme Occupation Double, L'amour est dans le pré et La semaine des 4 Julie, en ajoutant les moyens financiers et les ressources déjà existantes de Bell, tous les efforts seront mis pour que V viennent jouer dans les plate-bandes de TVA et Radio-Canada, autant dans le domaine du divertissement que dans celui de l'information.

Le pari est audacieux et ce n'est jamais facile de réussir à changer les habitudes de consommation des téléspectateurs. Mais avec les bonnes personnes en place, on a l'impression que le défi pourrait bien être relevé de belle façon. Et comme on le disait en entrée de texte, tout porte à croire que c'est le public québécois qui en sortira gagnant.

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook V