Nouveau développement concernant le cancer de Claude Dubois

Une bonne et une mauvaise nouvelle concernant le cancer qu'il combat

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
547 547 Partages

Malgré le cancer qu'il combat courageusement depuis bientôt deux ans, Claude Dubois n'a absolument pas l'intention d'arrêter. Celui qui sera en vedette lors des Francofolies de Montréal, cet été, continue non seulement de donner des spectacles, mais surtout de remplir des salles. La santé n'est peut-être plus ce qu'elle était il y a quelques décennies de cela. Mais la voix y est toujours. Et quelle voix!

C'est le 9 juin prochain que Claude Dubois sera au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts de Montréal pour présenter son spectacle Dubois en liberté, un spectacle qu'il donne déjà depuis un certain temps à travers la province. Il a déjà fait ce même spectacle aux Francofolies l'an dernier, mais pourquoi changer une formule gagnante?

«Je fais le choix d'interpréter, dans la multitude des chansons, celles qui ont une certaine signification et qui touchent les gens, affirme-t-il en entrevue avec le magazine Écho Vedettes. De ce côté, ça se passe bien. Je constate que les gens chantent quand ça leur tente, qu'ils écoutent et vivent des émotions. J'ai l'impression que c'est extrêmement important, dans un monde numérique et mécanique, d'être sensibles, de ressentir les choses et de s'amuser.»

Le chanteur en a également profité pour donner des détails sur le cancer de la moelle osseuse qu'il combat depuis le printemps 2016.

«Pour faire une histoire courte, je dirais que c'est stabilisé. Malheureusement, ce ne sera jamais guéri. Le mal causé par ce cancer de la moelle osseuse est fait. Ça se passe excessivement bien. Je reçois toujours des traitements de chimiothérapie, mais ils sont désormais plus espacés. Et, à chaque traitement, je vois des gens qui en arrachent plus que moi. Alors, dans mon malheur, je suis chanceux. On pense que, pour au moins un an, j'aurai encore besoin de traitements intensifs comme ceux qui me sont donnés. C'est une sacrée bonne nouvelle dans les circonstances.»

Dubois termine l'entrevue avec la pointe d'humour qu'on lui connait et qui fait partie intégrante de son charme.

«Je passe pour un "yo", c'est ma grande difficulté...Je ne donne pas la main, je tends le poing. Et que je fais ça, tout le monde me regarde comme si je venais d'inventer le rap. À un moment donné, il va falloir que les gens s'y fassent, parce que ça va rapper longtemps.»

Partager sur Facebook
547 547 Partages

Source: Écho Vedettes
Crédit Photo: Facebook