Nathalie Simard se confie à coeur ouvert sur son histoire d'amour, après une séparation de quelques mois

Tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Nathalie Simard et Lévis Guay filent le parfait bonheur, après avoir vécu une période extrêmement difficile, en 2020. Les époux ont annoncé leur séparation en mars dernier, avant de décider de recoller les morceaux cassés, quelques mois plus tard. 

En entrevue dans la plus récente édition du magazine La Semaine, la belle Nathalie s'est confiée sur plusieurs sujets, dont son histoire d'amour avec Lévis Guay qui a connu des montagnes russes au cours des derniers mois. Après avoir annoncé en mars 2020 qu'ils s'étaient séparés, les tourtereaux se sont retrouvés quelques mois plus tard. Et leur pause leur a fait le plus grand bien!

À quelques jours de la St-Valentin, ils s'ouvrent sur leur histoire d'amour qui a de quoi redonner espoir à tous les couples qui battent de l'aile. Voici quelques extraits de l'entrevue que l'on vous suggère fortement de lire en intégralité dans les pages du magazine La Semaine:

« C'est une décision que Lévis avait prise et que j'avais acceptée », déclare Nathalie Simard au sujet de leur séparation. « Avec l'expérience de vie qu'on possède, on comprend que, parfois, il vaut mieux laisser aller les choses et le temps. En fait, c'est Lévis qui a annoncé notre rupture, parce que je n'avais pas l'intention d'en parler. Peut-être parce que je ressentais, à l'intérieur de moi, que c'était une situation temporaire. Ça me semblait un peu être un cri du coeur. »

« On a vécu un reset en même temps que la planète. Le 9 mars prochain, ça fera 13 ans que nous sommes ensemble, et le 7 août ça va faire 13 ans que nous sommes mariés. [...] Lévis a décidé de partir tout juste avant le confinement. Durant cette séparation, il y a eu une prise de conscience qui s'est faite, d'abord pour Lévis, puis pour moi. Lévis a voulu revenir, mais je n'étais pas prête, j'avais besoin de me retrouver, de rétablir mes repères. »

« On dit souvent que l'amour est plus fort que tout et c'est vrai. Pour savoir vraiment ce qu'est l'amour, il faut réaliser que ce n'est pas début d'une relation que ça se passe. Au début, on est dans la passion, on a les yeux dans la graisse de bines. Pour savoir ce qu'est réellement l'amour, il faut toucher le fond du baril avec notre conjoint. Quand on fait face à des problèmes ensemble et qu'on réussit à se relever, c'est un grand signe qu'il y a réellement de l'amour. Quand on dit "Pour le meilleur et pour le pire", nous, on a vécu le pire, et le meilleur est à venir! »

Oh que c'est beau l'amour! Et c'est vrai qu'il faut traverser des épreuves en couple pour comprendre à quel point c'est fort et précieux une relation amoureuse qui dure.

Voici le message qu'elle avait publié sur sa page Facebook, au mois de mars dernier:

« Chers fans, cher public, famille et amis,

Certains ont appris par les réseaux sociaux que je suis séparée de mon mari des 12 dernières années. Oui, c’est vrai, je vous le confirme.

J’ai toujours été un livre ouvert avec vous vous le savez.

Si je n’en ai pas parlé c’est parce que présentement nous vivons une crise planétaire et nous devons prendre les mesures nécessaires pour nous en sortir.

Alors ma séparation n’est pas, selon moi, un sujet prioritaire à mettre de l’avant dans les circonstances actuelles.

Nous avons traversé bien des tempêtes, relevé des grands défis et nous avons vécu de beaux moments également. Mais nous allons continuer notre chemin chacun de notre côté.

Je nous souhaite à tous de trouver l’équilibre, la paix et le bonheur.

Je vous rassure je vais très bien. Toutes mes énergies sont sur la prévention afin de ne pas propager le virus qui court.

Soyez bienveillants, et restez chez vous . C’est ça le plus important présentement. Je vous aime.  Nathalie XX

(*Je ne ferai pas d’entrevues et je ne commenterai pas non plus. Merci de respecter ma décision. Il y a plein d’autres choses dont on peut parler présentement. Merci.) »

Source: La Semaine · Crédit Photo: Facebook Nathalie Simard