Mike Ward a été sévèrement critiqué pour son discours au Gala Les Olivier

Des commentaires très durs

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Mike Ward a été la grande vedette du Gala Les Olivier, présenté dimanche soir sur les ondes de Radio-Canada, lui qui a raflé quatre trophées, dont le plus prestigieux de la soirée: l'Olivier de l'année. En pleine controverse alors que la saga Jérémy Gabriel a repris de plus belle au cours des derniers jours, Ward y est allé d'un puissant plaidoyer pour la liberté d'expression, au moment de ses remerciements.

Et si de nombreux observateurs ont applaudi, d'autres ont émis de sérieux bémols concernant le discours qu'il a prononcé, dimanche soir. Parmi eux, on retrouve le chroniqueur Marc Cassivi, de La Presse, qui trouve que l'humoriste pousse très (très!) loin son rôle de victime.

Voici quelques extraits de sa chronique intitulée Il y a (toujours bien) des limites:

À LIRE ÉGALEMENT:

Coeur de Pirate en sous-vêtements transparents dans un nouveau shooting photo

Maripier Morin, plus sexy que jamais, pose pour sa nouvelle collection de sous-vêtements

Un YouTubeur handicapé envoie un puissant message à Jérémy Gabriel

La tenue de Mariana Mazza fait tourner toutes les têtes sur le tapis rouge des Olivier

10 photos très coquines de Claudie, la candidate exhibitionniste d'OD Afrique du Sud

***

« Ward est allé cueillir son premier prix de la soirée, celui de l’auteur de l’année, en remerciant ceux qui lui ont envoyé des messages de soutien cette semaine. « Je vous trouve tellement naïfs, a-t-il déclaré. Voyons, crisse ! C’est clair que c’est juste un stunt pour gagner l’Olivier de l’année. Voir que ça pourrait arriver dans un pays libre qu’un humoriste pourrait se faire amener en cour à cause d’une joke qu’il a écrit il y a dix ans ! Voyons, tabarnak ! On n’est pas en Chine. On n’est pas en Arabie saoudite. Tu penses-tu que notre premier ministre laisserait passer ça ? »

Dans mon salon, je me suis demandé : « Mais pour qui se prend-il, celui-là ? » L’Arabie saoudite ? Où, en avril dernier, les autorités ont procédé à l’exécution de 37 hommes, la plupart condamnés à l’issue de procès iniques (15 d’entre eux ont déclaré avoir « avoué » leur crime sous la torture) ? La Chine ? Où des centaines de milliers de membres de groupes ethniques, à majorité des musulmans, sont détenus dans des camps d’internement pour leurs croyances religieuses ? »

Voici le discours prononcé par Mike Ward après avoir remporté l'Olivier de l'année:

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Gala Les Olivier