Messmer publie une photo de son bébé tellement mignon en train de dormir

La petite Magie est adorable !

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Si la plupart des gens publient des photos de couple à l'occasion de la Saint-Valentin, Messmer a plutôt choisi de souligner cette journée spéciale en partageant une photo de son bébé, Magie, au plus grand bonheur de ses fans !

On y voit la fillette vêtue d'un pyjama rouge et blanc sur lequel il est écrit « Love », en train de dormir profondément, installée sur le ventre, à côté d'une rose rouge. 

« Joyeuse St-valentin », écrit simplement le mentaliste sur sa page Facebook. 

Rappelons que lui et sa conjointe Bellair ont accueilli la petite Magie en décembre dernier. 

À l'occasion de sa naissance, il avait d'ailleurs partagé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux. 

« On a décidé de mettre de la belle magie dans notre vie! Le grand jour est arrivé! Voici Magie ! », a-t-il écrit.

Messmer et Bellair avaient déjà ensemble une petite fille, Soleil, née en mai 2017. Le mentaliste a également deux garçons aujourd'hui adultes, Antoine et Cédérick, nés d'une union précédente.

En octobre, il avait d'ailleurs expliqué au magazine 7 Jours les raisons pour lesquelles lui et sa conjointe avaient décidé de concevoir un autre enfant en pleine pandémie. 

« J’ai dit à ma blonde que puisqu’on avait du temps, on devrait aller passer une semaine en vacances au Mexique. On a booké notre avion et voilà que, deux jours après, François Legault annonçait le confinement. Dans les circonstances, on ne pouvait pas prendre le risque de partir, et le voyage a été annulé. Finalement, on a décidé d’aller de l’avant avec le projet de fécondation in vitro. Ça adonnait bien, j’étais à la maison, ma blonde était reposée, nous n’étions pas tout le temps entre deux avions comme d’habitude. Ça nous a aidés à concevoir quelque chose de positif », a-t-il confié. 

« Comme je suis vasectomisé, notre première fille, Soleil, est née à la suite de la fécondation in vitro, et ça avait été long. Il y a eu plusieurs essais et plusieurs échecs. Ma blonde est vraiment persévérante et je lui lève mon chapeau, parce que ça a pris au-delà d’une quinzaine d’essais avant que ça fonctionne et qu’elle tombe enceinte de notre fille. Pour notre deuxième enfant, il fallait donc passer par le même processus. On avait une vie mouvementée à l’époque; on sortait d’un avion et on montait aussitôt dans une voiture, et au final, ça n’aidait pas l’embryon à s’implanter et à se développer normalement. On pense que ça pourrait être à cause de ça. La preuve en est qu’on a été tranquilles à la maison durant cette deuxième tentative, en raison du confinement. Ça a collé, ça a marché, et il a grandi! », a-t-il ajouté. 

Source: Facebook · Crédit Photo: Instagram