Mélissa Bédard a cru mourir, il y a quelques semaines, pendant une crise de panique «C'était la crise de trop»

Un message tellement courageux

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Mélissa Bédard y a été d'une publication très courageuse, lundi soir, elle qui a révélé avoir fait une crise de panique sévère il y a quelques semaines où elle a cru mourir. Heureusement, elle était auprès d'une de ses amies qui a été là pour elle. La chanteuse et comédienne, qui souffre de crises de panique et d'anxiété depuis plusieurs années, a avoué que depuis cet épisode, elle a été chercher de l'aide et qu'elle est aujourd'hui médicamentée.

Voici le message plein d'émotion qu'elle a publié, lundi, sur les médias sociaux:

« Je souffre de crises de panique et d’anxiété depuis 2012. Jusqu’à maintenant je me pensais invincible et en plein contrôle de mon problème. Moi prendre de la médication???? JAMAIS.... je disais je que n’aurais pas cette béquille, que je devais endurer, de peur de passer pour une dépendante aux narcotiques.

Je ne suis pas en dépression, j’ai tout pour être heureuse et en pleine santé jusqu’à ce jour-là....


Il y a deux semaines j’ai fais 1 crise, chez mon amie Joanie, la crise de trop. Je ne reconnaissais ni les lieux, ni les gens... et hurlais de désespoir : « Jo, aide-moi, je vais mourir » avec la gorge nouée, le coeur en folle envolée....je l’entendais battre!
J’ai trouvé refuge dans ses bras, mes grands et gros bras la serraient siiii fort pauvre elle! Elle n’avait pourtant pas envie de me laisser, elle ne m’a pas laissée tomber. On s’aime pour vrai, je n’en ai jamais douté.

Cette crise, c’était le début d’une avalanche qui en trainait plusieurs sur sa descente.

J’ai pris le téléphone, j’ai demandé de l’aide. Sans masque, sans pudeur, tant pis si on me juge, yé temps que je prenne ce tourment qui m’habite au sérieux.

Reconnaitre qu’on a besoin d’aide, c’est une force et accepter celle qu’on t’offre, un cadeau qu’on doit s’offrir. La douleur ne saigne pas toujours, mais le coeur, l’esprit, ça peut souffrir aussi.

Aujourd’hui, je vais mieux. Une journée à la fois. Je chanterai toujours, parce que mon coeur, il se libère par chaque note. Mais ce n’était plus assez. Ma médication, toute récente, je l’apprivoise. Et déjà, j’apprends à l’aimer.

Merci à tous ceux qui ne m’ont pas laissée tomber. Merci à ceux qui m’aide et m’aideront à me relever, à me reveler!

Merci Joanie Chevalier »

En quelques heures, sa publication lui a valu des centaines de messages de soutien et de témoignages qui démontrent bien qu'il y a beaucoup plus de gens qu'on pense qui sont aux prises avec ce genre de problèmes.

En voici quelques uns que l'on a spécialement sélectionnés pour vous:

« Je te comprends tellement....les médicaments étaient pour les faibles que je me disais. Mais non, être fort c’est reconnaître qu’on a quelque chose qui ne va pas et qu’on désire s’en sortir. L’anxiété c’est le cancer de l’âme et aujourd’hui je peux dire que j’ai vaincu ce cancer, mais il sera toujours en moi en veilleuse. Courage ma belle »

« Je te comprends à 100% ma chère. Je l'ai su pour moi il y a quelques mois. Pour moi la maladie mentale c'était pas pour moi. Anxiété et crises de panique, je n'y croyais pas. Mais j'ai eu de l'aide extérieure, et j'ai enfin vu ce que je vivais et pourquoi j'agissais de telles manières.... et tout comme toi, j'apprivoise cette médication que je prends maintenant. Lâches pas ma belle!!!!! »

« Je vis les mêmes choses que toi depuis des années. Je prends des médicaments depuis des années. J’ai essayé de ne plus en prendre, toujours en vain... je te sers très fort dans mes bras belle Melissa! Tu es courageuse, tu es capable, tu es belle, tu es une personne superbe physiquement et psychologiquement! Lâche pas et continue de chanter! 

Chaque fois, j’ai des frissons. Si je le pouvais, je te prendrais pour vrai dans mes bras. Lâche pas! Bisous et plein de courage. Tu as pris la meilleure des décisions en te faisant aider par des spécialistes. Le plus difficile est fait! L’anxiété, les crises de panique... lâche pas! »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram Mélissa Bédard · Crédit Photo: Instagram Mélissa Bédard