Mélanie Maynard dit sa façon de penser à ceux qui critiquent sa photo en couverture du Clin d'oeil

Et pourtant, elle est magnifique !

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'elle et sa fille Rosalie Bonenfant sont magnifiques sur la photo de couverture du magazine Clin d'oeil du mois de novembre publié jeudi matin, Mélanie Maynard répond à ses détracteurs.

La comédienne et animatrice de radio a pris la pose afin de sensibiliser à la cause du cancer du sein. 

« Parce que le fléau du cancer du sein est loin d’être enrayé, parce que ça nous concerne toutes et tous, de loin ou bien souvent de trop près… », a-t-elle écrit en légende de sa photo qu'elle a partagé sur son compte Instagram. 

Et quand Clin d'oeil a de son côté partagé la couverture de son nouveau magazine, de nombreux internautes ont réagi en disant qu'ils trouvaient que Mélanie Maynard ne se ressemblait pas et que la photo avait été retouchée. 

Toutefois, la comédienne et animatrice s'est empressée de répondre aux internautes, en partageant la photo originale dans une de ses stories

« Si vous ne me reconnaissez pas, c'est à cause du look pas du Photoshop #lesgens », a-t-elle précisé dans cette mise au point.

Photo : Capture d'écran - Story Instagram - Mélanie Maynard

Rappelons que, le 21 septembre dernier, Mélanie Maynard a fait une bouleversante intervention au 99,5 FM pour parler de sa mère, Denise, qui souffre de la maladie d'Alzheimer. Elle a donné des nouvelles de celle qui lui a donné la vie et qui a maintenant 90 ans. Denise souffre par ailleurs d'Alzheimer depuis quelques années. 

C'est à l'adolescence que Mélanie Maynard a eu un premier contact avec la maladie. Ses parents lui racontaient alors des anecdotes mettant en vedette son oncle Gilles, qui souffrait également d'Alzheimer. Au début, les histoires étaient parfois drôles, mais le sont devenues de moins en moins au fur et à mesure que la maladie progressait. 

Mais aujourd'hui, ce n'est plus son oncle Gilles, mais bien sa mère, Denise, qui perd progressivement l'usage de sa mémoire. Mélanie Maynard a témoigné que l'état de santé de sa mère avait gravement empiré depuis l'annonce de la maladie et avec la solitude causée par la pandémie.

La coanimatrice est alors devenue émotive en annonçant que sa mère entrait dans la dernière phase de la maladie. 

« Ce qui m’a accompagnée, et ce qui m’accompagne encore pendant chaque étape de sa maladie, c’est qu’on m’a déjà dit que même si le cerveau oublie les idées, les émotions restent là. Alors de la laisser avec un sourire ou de la faire rire, c’est le plus précieux que je peux lui apporter présentement, et juste ça, moi, ça m’apporte tellement! » a témoigné Mélanie Maynard. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram · Crédit Photo: Instagram