Maripier Morin donne de nouveaux détails sur la fois où elle a dansé dans un bar de danseuses nues

Une entrevue fascinante!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La nouvelle série documentaire Mais pourquoi? de Maripier Morin commence dans quelques jours, sur les ondes de Z. Et même si on n'a pas encore vu les épisodes, on peut déjà affirmer qu'il s'agit de l'une des émissions les plus attendues des derniers mois. En entrevue avec Sophie Durocher sur les ondes de QUB Radio, la jeune femme a raconté l'un des moments les plus poignants de cette série de six épisodes, la fois où elle a décidé d'aborder le sujet de la nudité et posant nue dans une classe d'art, et en allant danser dans un bar de danseuses.

C'est lors de cette deuxième expérience que la jeune femme a traversé une ligne qu'elle ne pensait pas franchir, en sentant qu'elle s'était manquée de respect. Voici quelques extraits de l'excellente entrevue que Maripier Morin a donnée à Sophie Durocher et qu'on vous suggère fortement d'écouter en intégralité sur le site du Journal de Montréal.

À LIRE ÉGALEMENT:

La robe de Valérie Carpentier fait tourner toutes les têtes sur le tapis rouge de l'ADISQ

ADISQ: Hubert Lenoir et sa blonde volent la vedette en dénudant leur poitrine sur le tapis rouge

Les détails de la soirée qui a mené à l'arrestation d'Éric Lapointe font surface

Maripier Morin trouve qu'elle a été trop loin en posant complètement nue « Je me suis manquée de respect »

Maripier Morin a relevé un grand défi en posant complètement nue «Je n'aime pas mes seins»

***

 « Je ne suis pas encore capable de savoir si c'était bon ou non que je le fasse. Je n'ai pas dansé complètement nue parce que je n'ai pas été capable d'enlever mon soutien-gorge, je suis restée coincée. Premièrement, il faut savoir que je ne suis pas capable de mettre une brassière moi-même en l'attachant par en arrière, je la mets sur le côté et après ça je la tourne, je n'ai aucune dextérité. Mais c'est sûr qu'avec le stress, les mains qui tremblent, il y a un petit fil qui s'est tiré donc je n'ai pas été capable de l'enlever, mais c'est sûr que quand t'es couchée sur le dos, tu t'écartilles et tu as juste une ficelle, c'est aussi pire que d'enlever son soutien-gorge, je te le confirme. 

Après ça il y a des gens qui m'ont dit, "Tsé, Maripier, t'as joué une escorte deluxe dans le filme de Denys Arcand, t'aurais pu te mettre dans ta tête comme si t'étais une actrice." La différence c'est que quand tu fais une scène de nudité devant une équipe de télé ou de cinéma, c'est des gens que tu connais, c'est un plateau réduit, et donc qui sont là dans un énorme respect. Quand j'ai dansé, les gens ne savaient pas que c'était moi. 

Ces gars-là je l'ai vu dans leurs yeux ce qu'ils voulaient voir. C'était de la chair. Ils voulaient voir des fesses, ils voulaient voir des seins. Et c'est ça qui m'a atteint. C'est ça que je voulais comprendre, mais je n'avais pas réalisé que ça allait m'atteindre dans ma féminité. Et dans mon amour propre. Je trouve ça triste. On sait que ça existe mais on en parle le moins possible. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: QUB Radio
Crédit Photo: Instagram Maripier Morin