Marie-Mai explique pourquoi elle n'a pas porté plainte à la police après son agression sexuelle

On a maintenant plus de détails

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Marie-Mai a créé toute une commotion, lundi, en publiant un témoignage sur les médias sociaux dans lequel elle raconte l'agression sexuelle qu'elle a vécue lorsqu'elle avait 17 ans. Sans nommer l'agresseur en question, elle a raconté qu'elle s'était fait agresser par un homme qui a mis de la drogue du viol dans son verre.

Son courageux témoignage a suscité de très nombreuses réactions sur les médias sociaux. Et si la grande majorité des internautes a manifesté son support et son soutien à Marie-Mai, plusieurs ont manifesté leur incompréhension par rapport au fait qu'elle n'ait jamais porté plainte à la police, suite à l'agression survenue il y maintenant 19 ans de cela.

La chanteuse a répondu à la question, lundi en début de soirée.

Elle a écrit:

« Il faut toujours dénoncer à la police. Si vous êtes témoins ou victimes d'une agression. Toujours. Ça devrait être notre premier réflexe. J'aurais aimé l'avoir ce réflexe-là quand j'avais 17 ans. À la place, j'ai tout refoulé. Banalisé. Gardé pour moi.

Vous n'avez pas à vivre ça seuls. Si vous n'avez ne serait-ce qu'un doute sur ce que vous avez vécu, allez de l'avant. 

Et pour ceux qui me demandent si je compte aller à la police maintenant, je ne me souviens pas de son nom et à peine de son visage. Ça remonte à si loin. Ne pas avoir d'information sur notre agresseur à donner à la police ne veut pas dire de ne pas partager nos expériences entre nous dans l'écoute et l'empathie. Le problème c'est l'événement et la solution c'est entre autres d'en parler. »

 

À LIRE ÉGALEMENT:

La vraie question qu'il faut se poser concernant la vague de dénonciations actuelle

Marie-Mai témoigne elle aussi sur Instagram et raconte l'agression sexuelle qu'elle a vécue à 17 ans

Sophie Durocher s'en prend à Safia Nolin dans une chronique qui suscite énormément de commentaires

***

Et voici le témoignage qu'elle a publié plus tôt, lundi, dans lequel elle raconte ce qui lui est arrivé:

« Si je dépose ça ici aujourd'hui, c'est surtout pour faire briller du mieux je peux, un peu de soleil sur une période où il ne semble pas en avoir beaucoup, écrit-elle en introduction. C'est important de savoir que tout se traverse... Comment on le traverse n'en dépend que de nous. Alors voilà... »

Puis elle plonge dans le vif du sujet.

« J'ai été victime d'agression sexuelle à 17 ans. Un garçon que j'avais trouvé de mon goût m'a invité chez lui et j'ai décidé d'y aller. J'étais à jeun. Il m'offre UN drink. Ça goûtait bizarre... Mais pas assez pour que j'arrête de le boire.

Je n'ai jamais pensé que dans ce petite verre0là il y avait la drogue du viol. Je me sens perdre mes sens... Je n'ai que trois images de cette soirée en mémoire. Celle où j'ai si mal que j'en perds connaissance, celle où je me réveille dans une flaque de sang dans sa doucge et celle où je me retrouve seule dans le rue à 4 heures du matin. »

On vous laisse lire la suite dans les captures d'écran ci-dessous:

Source: Instagram Marie-Mai · Crédit Photo: Instagram Marie-Mai