Lulu Hughes donne des nouvelles de son état de santé

La chanteuse a vaincu plusieurs cancers.

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Survivante de multiples cancers, Lulu Hughes a tenu à passer un message à toutes les femmes dans le cadre du mois de sensibilisation au cancer du sein, en octobre. Elle a tenu à souligner qu'il est possible de mettre KO le cancer. 

En entrevue au magazine 7 Jours, elle a confirmé qu'elle se portait bien. « Je n’ai plus de traitement, je suis en suivi et je ne manque aucun rendez-vous. C’est sûr que la covid-19 est venue contrecarrer beaucoup de choses, mais c’est la réalité de tout le monde, et il faut prendre ça avec beaucoup de patience et de confiance. Je te dirais que les trois dernières années m’ont en quelque sorte préparée à devoir annuler des choses, notamment des spectacles. Je ne te dis pas que la période actuelle fait mon bonheur, mais je suis plus habituée à voir mon horaire être chamboulé que bien du monde. Ma vie, ça fait trois ans qu’elle change tout le temps », a-t-elle dit au journaliste Daniel Daignault. 

Elle a cependant déploré qu'en raison de la pandémie de COVID-19 et des soins de santé axés sur le contrôle du nombre de cas dans la province, des femmes n'aient pas pu faire de suivis auprès de leur médecin. « C’est sûr qu’en mars, en avril et en mai, les femmes n’ont pu faire de suivis, et c’est catastrophique. Quand tu passes un examen, disons en février, qu’on te dit qu’il y a quelque chose de suspect et qu’on voudrait te revoir, mais qu’on te rappelle pour te dire qu’en raison de ce qui se passe avec la covid-19, on ne sait pas quand on pourra te donner un autre rendez-vous, tu imagines? Sauf que maintenant, les rendez-vous sont maintenus et les suivis sont faits », constate-t-elle. 

« Le message le plus important est de dire aux femmes de ne pas manquer de se présenter à leurs rendez-vous, ne pas avoir peur d’aller à l’hôpital ou de se rendre aux cliniques de dépistage, parce que tout a été mis en place pour assurer la sécurité. On n’a pas à avoir peur d’aller passer nos examens à cause de la covid-19. On se doit de préciser qu’il y a de plus en plus de femmes, année après année, qui réussissent à vaincre le cancer du sein. On est à 88 % de réussite de rémission après cinq ans, contrairement à la situation qui prévalait il y a 30 ans, alors que c’était à peine 30 %. Il y a une vie après le cancer du sein, et le mois de sensibilisation sert entre autres à véhiculer ce message. On veut inciter les gens à donner des sous pour que la recherche puisse continuer de progresser. La preuve est là: en 30 ans, on a notamment réussi à gagner beaucoup de temps de vie aux femmes. La Fondation cancer du sein du Québec donne de l’argent à des programmes pour aider à la recherche, mais aussi pour aider les gens malades » encourage la chanteuse. 

On est bien contents de savoir qu'elle se porte bien !

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Facebook