Les internautes s'enflamment et ironisent sur la controverse sur Guillaume Lemay-Thivierge

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Après que La Presse eut révélé jeudi que Guillaume Lemay-Thivierge avait perdu son contrat de réalisation sur le plateau de District 31, les internautes se sont enflammés. Plusieurs d'entre eux ont d'ailleurs fait preuve d'originalité en créant des memes à l'effigie du comédien, recense Petit Petit Gamin

MC Gilles, que l'on peut entre autres voir à l'émission Infoman, n'a d'ailleurs pas tardé à y mettre son grain de sel. 

« Nouveau film. ANTIVAXXX À voir à 2 mètres à vos risques et périls... », a ironisé MC Gilles en partageant un montage d'une affiche de cinéma le mettant aux côtés de Lucie Laurier, bien connue pour ses publications conspirationnistes. 

En voici quelques autres :

Rappelons que, jeudi, La Presse révélait que le comédien ne cachait pas en public le fait qu'il était contre le passeport vaccinal. Le quotidien montréalais rapporte qu'il avait déjà tenté d'avoir accès à une salle à manger de restaurants à deux reprises en demandant si les établissements autorisaient l'entrée à des « gens spéciaux » comme lui, en précisant qu'il n'était pas vacciné. Il a essuyé un refus dans les deux ans. 

Le comédien aurait également tenté de convaincre des collègues dans le milieu culturel du fait qu'ils étaient dans l'« erreur » en respectant les consignes sanitaires et que ces dernières constituaient un « lavage de cerveau ». 

Jeudi soir, Guillaume Lemay-Thivierge a réagi aux révélations du quotidien montréalais en envoyant une déclaration aux médias, où il affirme son intention « d’être adéquatement protégé par l’obtention d’un vaccin avec lequel [il se sentait] confortable et dont la disponibilité était initialement prévue en septembre ». Il ajoute que son statut vaccinal « n'aurait jamais dû se retrouver sur la place publique » et que sa recherche au sujet des vaccins et leurs effets serait « sérieuse ». 

« Mon cheminement de réflexion n’est pas étranger à mon processus décisionnel et à mon besoin d’y aller à mon rythme, et ce, dans toutes les sphères de ma vie », argue-t-il.

Concernant les allégations comme quoi il aurait ouvertement fait savoir son opposition aux mesures sanitaires, le comédien a répondu qu'il était pour lui un « devoir » de respecter toutes les consignes émises par la Santé publique, mais que « la situation a pris des proportions démesurées ». 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Petit Petit Gamin · Crédit Photo: Instagram