Le message de Kim Lizotte à Éric Bruneau est la plus belle chose que vous lirez aujourd'hui

Adorable!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
215 215 Partages

Pour plusieurs personnes, cette fête des pères 2018 revêt un cachet tout particulier parce qu'il s'agit de leur toute première fête des pères en tant que parent. S'il y a bien un événement qui change une vie à tout jamais, c'est bien lorsqu'on devient parent pour la première fois.

Et avec le baby boom auquel on assiste depuis quelques mois dans le petit monde du show business québécois, il y a plusieurs de nos vedettes préférées qui sont devenues parent au cours des derniers mois ou qui le deviendront sous peu. Parmi ceux ci, on compte le couple formé de Kim Lizotte Lévesque et Éric Bruneau qui ont accueilli une magnifique petite Marguerite, le 8 juin dernier. 

C'est donc la toute première fête des pères pour le comédien qu'on a notamment adoré dans les séries Mensonges et Toute la vérité, au cours des dernières années. Pour célébrer l'occasion, Kim Lévesque Lizotte a partagé un très bel hommage à son amoureux, sur son compte Instagram. Voici ce qu'elle a écrit au sujet de son homme.

«Je savais que c'était un amoureux passionné. Je savais que c'était un grand acteur. Mais je ne savais pas à quel point il serait un père aussi extraordinaire!»

Voici la série de photos qu'elle a publiées, dimanche, dans sa story Instagram:

Les deux amoureux avaient annoncé d'une très belle façon qu'ils allaient devenir parents, il y a quelques mois. À l'occasion de la Saint-Valentin, Kim Lévesque Lizotte avait d'ailleurs publié une magnifique photo sur son compte Instagram. Voici ce qu'on pouvait y lire:

«Nous étions deux.

Il y a ce nous qui voyage. Il y a ce nous qui se parle. Il y a ce nous qui partage. Qui prend soin. Qui aime. Qui se touche. Qui se choisit. Qui se confronte. Qui s’haït des fois, pas longtemps. Que de passions sont alimentées parce ce que nous sommes et éveillons chez l’autre. Que de fautes pardonnées, que de regrets enterrés, pour pouvoir continuer d’alimenter cet amour qui nous pousse, nous chamboule, nous confronte, mais qui nous fait sentir si en vie. Que d’amour j’ai pour toi. Que d’amour tu me portes. Que de chances nous avons. Que de chances nous avons de s’être rencontrés, mais surtout d’avoir pris le risque de se retrouver. 

Nous sommes faits de 5 années, de milles voyages, de milles nuits, de milles dérapages, de milles retrouvailles, de milles déclarations, de milles pardons, de milles je t’aime, je t’adore, je t’amour, encore et pour toujours, jusqu’à ce que je ferme les yeux sur ton doux visage. Nous sommes faits de tout ça. 

Nous étions deux. Et nous serons trois. 

L’aspect vertigineux de te savoir dans ma vie pour toujours m’emplit de joie. La réalisation d’enfanter par simple désir amoureux, me réjouit à chaque seconde qui passe. Je ne voulais pas d’enfant par simple désir de me reproduire. Je voulais un enfant de nous. Un être que je chérirai autant que j’ai chéri mon amour pour toi. Et j’en prendrai tout autant soin. Et je ne remercierai jamais assez la vie, d’avoir pu la traverser avec la conviction profonde d’avoir su, c’est quoi aimer. Et d’être aimée.

Nous étions deux. Nous serons trois. Un peu de vrai et de concret dans nos vies d’images, de cliques, de selfies filtrés, de futilité photoshoppée, de vacuité botoxée, enfin l’amour d’un être qui a réellement besoin de nous, de réel, de tout ce que nous sommes, pour découvrir le plus beau de ce qu’on a vraiment, à donner. 

Je t’aime. Je vous aime. Je nous aime déjà. 

Kim. 

Crédit photo: @carllessardphotographe»

Et voici quelques autres photos publiées sur le compte Instagram de Kim Lévesque Lizotte au cours des derniers mois:

«C’est fou à quel point on se trouve cute à 5 mois de grossesse quand on est rendu à 6 mois et demi et qu’on a les chevilles grosses comme des tuyaux de poêle. C’était le 27 janvier, je chantais secrètement en duo avec bébé au @endirectdelunivers de @cloutierv

«Pas que je sois nostalgique du temps où j’étais une grande blonde qui lançait des regards de louve sans bébé de 800 livres à traîner partout, mais la talentueuse @sameravenelle fait son premier vernissage de portraits à la Galerie Erga, ce soir 18h. »

«Pour répondre à la question, ma belle robe « PAS de maternité »que je portais à @lesechangistes est une @zadigetvoltaire de la @boutiquemousseline! Mes cheveux de déesse, une création d’ @andrew.gilberttle magnifique et le maquillage de feu, @etiberger ! Voilà, vous savez tout de moi. Ah oui,sans oublié l’accessoire mode tendance chez les stars québécoises en ce moment, la bédaine de 8 mois et demi.»

«Viens t’en ma grosse fille. Ça fait 280 jours là! ❤️ @sameravenelle  Mua: @jacinthe.benoit  stylisme: @maude.sen»

Partager sur Facebook
215 215 Partages

Source: Instagram · Crédit Photo: Instagram