Le fils de Justin Trudeau vole la vedette durant la conférence de presse

Il voulait lui aussi son heure de gloire !

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que Justin Trudeau prend toujours un air grave lorsqu'il s'adresse aux journalistes durant ses points de presse sur la situation de la COVID-19 au pays, son fils est venu perturber quelque peu le cours des choses cette semaine. 

Vendredi, devant la résidence du premier ministre du Canada à Rideau Cottage, à Ottawa, un journaliste de la chaîne publique CBC a remarqué que Justin Trudeau n'était pas le seul à être cadré dans l'image, durant un bref instant. 

« Le plus jeune de la famille Trudeau crash la conférence de presse. Voir la fenêtre sur la droite », écrit la journaliste Rosemary Barton sur Twitter en publiant une photo où, si l'on regarde attentivement, on remarque une minuscule face d'enfant en train d'espionner la conférence de presse de son papa. 

Tout porte donc à croire que la face en question serait celle d'Hadrien Trudeau, âgé de six ans, qui souhaitait lui aussi être sous les feux des projecteurs. 

Ce moment imprévu aura eu le mérite de faire sourire un brin au moment où la situation épidémique au Canada est alarmante. 

La santé publique du Canada craint d'ailleurs que jusqu'à 20 000 nouveaux cas quotidiens pourraient être recensés d'ici la fin du mois de décembre. Et en cas de relâchement, ce nombre pourrait même atteindre les 60 000 contaminations par jour. 

Le Manitoba, la Saskatchewan et l'Alberta enregistrent le plus de nouveaux cas proportionnellement à leur population, tandis que les provinces de l'Ontario et de la Colombie-Britannique peinent à aplatir la courbe de contamination pour atteindre un plateau. 

« Ça ne va pas bien au Canada », constatait cette semaine Gaston De Serres, médecin-épidémiologiste à l’Institut national de santé publique du Québec, en entrevue avec La Presse. «  Au niveau canadien, on est dans une montée très rapide. Les chiffres ne sont pas rassurants », ajoute-t-il. 

Lundi, l'Alberta recensait 1 549 nouveaux cas, pour un total de 12 195 cas actifs. Il s'agit d'un nombre presque aussi important que l'Ontario et plus que le Québec, bien que la province ne compte que 4,4 millions d'habitants. 

L'Alberta a atteint un « niveau précaire », selon la médecin-hygiéniste en chef de la province, la Dre Deena Hinshaw, avec 328 hospitalisations dont 62 aux soins intensifs, lundi. 

Les autorités gouvernementales étudient d'ailleurs la possibilité d'instaurer une série de nouvelles mesures sanitaires pour freiner la hausse fulgurante de cas. « Sur la base de leurs décisions, nous fournirons une mise à jour détaillée aux Albertains [mardi] », a-t-elle dit. 

Au Québec, la province enregistrait samedi un nombre record de cas de coronavirus dans la Belle Province depuis le début de la pandémie avec 1 480 nouvelles contaminations. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twitter · Crédit Photo: Twitter