Le comédien Guillaume Cyr confie que le premier confinement a été très difficile pour lui

La pandémie n'aura pas été de tout repos!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles

Alors que la deuxième vague de COVID-19 force la plupart des régions du Québec à vivre un second confinement, le comédien Guillaume Cyr confie que le printemps dernier a été très difficile pour lui et sa famille. 

Le comédien s'est confié au sujet de ses deux enfants, Vivianne et Edmond, et de la période qu'ils avaient vécue au printemps dernier. En entrevue au magazine 7 Jours, il a révélé que la première vague a été empreinte d'anxiété. 

«Vivianne, la fille du comédien, a quant à elle soufflé sa première bougie il y a quelques semaines. «Edmond, mon gars, est très sociable. Il s’est déjà fait beaucoup d’amis. Il reste que le confinement a été très difficile pour nous tous; on avait un bébé de six mois qui ne savait pas marcher et son frère, qui souhaite constamment jouer et courir. Ce fut très exigeant, d’autant plus que cette période s’accompagnait d’anxiété face à ce qu’il allait advenir de mon métier, de mon milieu », explique Guillaume Cyr.

Et même si la pandémie n'aura heureusement pas eu raison de son couple, le comédien précise que le printemps dernier n'a pas été facile. « Alexandra, ma conjointe, et moi sommes passés par toute la gamme des émotions. Le confinement a été très difficile pour l’équipe et la famille, mais pas pour notre couple qui, lui, n’a jamais été en danger. Nous avons aussi passé du bon temps, à nous baigner tous ensemble et à nous aimer. Je pense que plus on est tous résilients, mieux ça va aller» a ajouté le comédien. 

Heureusement, sa famille et lui trouvent quand même des façons de passer du bon temps, malgré le contexte actuel empreint d'incertitude. Ils ont notamment fait de la pizza.

Le comédien partage très peu d'images de sa famille sur les réseaux sociaux. Mais lorsqu'il le fait, cela donne lieux à de touchants moments. 

Il avait entre autres publié une magnifique photo de sa conjointe et de leur fille cadette, Vivianne, l'an dernier. 

« Mes deux femmes », avait écrit amoureusement le comédien. 

« « Papa, est ce qu’on est la fin de semaine ?
-Oui.
-Ça veut dire qu’on peut driller des citrouilles ??
-Euh.... oui ok. »

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Instagram