La ministre de l'Environnement se ridiculise complètement devant les journalistes

La question n'était pourtant pas compliquée...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
118 118 Partages

La nouvelle ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques MarieChantal Chassé est assurément l'un des visages plus divertissants de la politique provinciale, depuis les dernières élections générales qui ont eu lieu le 1er octobre dernier. La députée caquiste de Châteauguay avait fait parler d'elle il y a quelques semaines quand une vidéo avait fait le tour du Web alors qu'elle essayait de répondre aux journalistes mais qu'elle ne comprenait visiblement pas la question.

Et bien MarieChantal a récidivé, mercredi, alors qu'un nouvel extrait d'entrevue circule abondamment sur le Web. Le segment vient d'un scrum avec les journalistes où elle était questionnée sur le Fonds Vert. La question de la journaliste n'était pas particulièrement ardue.

«Comment est-ce que vous résumeriez la situation pour monsieur madame tout le monde à la maison qui écoute et qui ne sait pas vraiment c'est quoi le Fonds vert. Comment est-ce que vous résumez ça?»

Mais la ministre MarieChantal Chassé a eu toutes les misères du monde à répondre.

«C'est une excellente question. On entend beaucoup aujourd'hui parler des, euh, puis pourquoi je dis que c'est une excellente question c'est parce que c'est ma responsabilité de m'adresser à l'ensemble de la population, à chacun. Et si chacun de la population de plus de huit millions fait sa part, on va beaucoup gagner. Et ça me tient grandement à coeur. Effectivement, c'est pas facile de comprendre tout ce jargon-là. Je veux rassurer la population que je ne peux pas laisser longtemps des sommes ne pas contribuer de façon importante à la préservation de l'environnement. J'ai hâte. J'ai très très hâte d'y arriver.» 

Voici la fameuse vidéo en question, tirée de la page Facebook d'Infoman:

«Notre ministre de l'Environnement sur le Fonds vert. C'est sûrement à cause du rhume qu'elle ne répond pas à la question. ¯\_(ツ)_/¯»

Si on était de mauvaises langues, on dirait qu'elle réussit à faire passer Mélanie Joly pour une ministre qui maîtrise parfaitement ses dossiers. Mais vous nous connaissez, ce ne serait pas notre genre.

Et pour ceux qui n'ont toujours pas compris c'est quoi exactement le Fonds Vert, voici la réponse:

Créé en 2006, le Fonds vert a été institué en vertu de la Loi sur le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (RLRQ, chapitre M-30.001) afin de favoriser le développement durable du Québec par la protection de l'environnement, la préservation de la biodiversité et la lutte contre les changements climatiques.

À la suite de la sanction du projet de loi modifiant la Loi sur la qualité de l’environnement afin de moderniser le régime d’autorisation environnementale et modifiant d’autres dispositions législatives notamment pour réformer la gouvernance du Fonds vert, le 23 mars 2017, d’importants changements sont apportés à la loi constitutive du Ministère concernant la gestion du Fonds vert. Ces modifications consistent notamment en la création du Conseil de gestion du Fonds vert qui, tout comme le Fonds vert, relève de la ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Avec la création du Conseil de gestion du Fonds vert, le gouvernement se dote d’une structure de gouvernance et d’un cadre de gestion clairs pour avancer avec ses partenaires vers ses objectifs en matière de :

  • lutte contre les changements climatiques;
  • de gestion des matières résiduelles;
  • de gouvernance de l’eau.

La loi sur le Ministère ayant redéfinit la portée du Fonds vert aux éléments que sont la lutte contre les changements climatiques, la gestion des matières résiduelles et la gouvernance de l’eau, alors que les barrages publics, les autorisations environnementales, la compensation financière pour les milieux humides et hydriques et d’autres éléments liés à la protection de l’environnement sont dorénavant financés par le Fonds de protection de l’environnement et du domaine hydrique de l’État, dont la ministre a la responsabilité de sa gestion.

Partager sur Facebook
118 118 Partages

Source: Infoman · Crédit Photo: Capture d'écran Facebook