Nouvelles : L'ex-hockeyeur Enrico «Chico» Ciccone essuie de terribles commentaires suite à son saut en politique
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

L'ex-hockeyeur Enrico «Chico» Ciccone essuie de terribles commentaires suite à son saut en politique

Politique et hockey, un match parfait?

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
162 162 Partages

Comme l'a introduit Jean-Philippe Wauthier lors de La soirée est (encore) jeune, Enrico n'est pas un spécialiste de la finance. Ni de l'environnement. Il n'a pas d'études en droits, comme la plupart des politiciens. On en vient alors à se demander ce qui a poussé cet ancien joueur de hockey à faire le saut  en politique.

En effet, c'est en août dernier que le PLQ a annoncé que Chico deviendrait son nouveau candidat pour le comté de Marquette. 

Voici ce qu'a confié Enrico lors de son passage à La soirée est encore jeune:

«La politique ça n'appartient pas seulement à des intellectuels. Ça appartient aussi à des gens qui... Il faut que les jeunes de la société soient représentés à l'assemblée nationale, puis y'avait une lacune au niveau sportif aussi. (...) Moi je pense que je peux apporter quelque chose, je suis une personne qui est très résiliante et pour avoir réussi ce que j'ai réussi, avoir joué dans la Ligue Nationale pendant dix ans, ça prend quand même quelque chose de pas pire là, pour se rendre là pis rester là pendant si longtemps. Ça veut pas dire que parce qu'on est des joueurs de hockey qu'on est pas aussi intelligent qu'un diplôme à l'université»

Au sujet des commentaires hargneux qu'il a reçus:

«Ça a été un choc, pas juste pour moi, mais pour ma famille. Tu sais, moi je suis quelqu'un qui fait du sport, le sport c'est rassembleur, c'est le fun. J'avais quand même une côte de notoriété quand même assez élevée, je joue avec les anciens Canadiens, partout où ce qu'on va on est adulés, on nous applaudit (...). Et là, du jour au lendemain, (...) j'étais rendu un crosseur, un fraudeur, un mafieux. Honnêtement, c'était pathétique de voir ça. Alors que j'étais encore Enrico le même gars. là. J'ai seulement affiché mon allégeance et tout d'un coup, j'suis un pu bon!»

Il mentionne que ces commentaires hargneux suite à son saut en politique l'ont affecté, mais ont surtout affecté son fils de 19 ans. Il a écouté La Joute et n'en revenait pas ce qui se racontait sur son père durant l'émission. Il lui a même demandé pourquoi il faisait ça. L'ancien joueur de hockey raconte qu'il le fait parce qu'il doit le faire; parce que quand c'est difficile 99% des gens ne le font pas. 

Pour écouter l'entrevue en intégralité:

Partager sur Facebook
162 162 Partages

Source: La soirée est encore jeune
Crédit Photo: Twitter