José Gaudet est en deuil

Quelle triste histoire...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
3,205 3.2k Partages

L'animateur José Gaudet a perdu son papa, hier matin. 

Le soir-même, à 17h30, il était derrière son micro au Énergie 94,3 FM. Un retour rapide, vous trouvez? Attendez avant de juger... José Gaudet était fidèle au poste seulement quelques heures après le départ de son père et cela pour une raison bien simple. 

La voix tremblotante, il s'explique: «Je suis là et je suis en ondes, parce que je voulais être avec vous autres». Il parle bien sûr à ses co-animateurs, Richard Turcotte et Marie-Christine Proulx. À micro fermé, José a jouté que les auditeurs ont été sa famille au cours des 24 dernières années. «Toute ma vie adulte est à la radio», dit-il. «J'ai eu mes enfants à la radio, j'y ai vécu des grandes joies, des grands bonheurs, et aujourd'hui je vis une tristesse, c'est normal». 

On entend toute la peine dans la voix de José Gaudet. «Ça faisait un mois et demi que mon père était mourant», avoue-t-il, mais il en a pas parlé. 

L'animateur prend toute de même son courage à deux mains pour rendre hommage à son papa:

«L'homme que je suis aujourd'hui - et l'humoriste - a été très inspiré par mon père. [...] Le personnage de Robert était très inspiré par mon père, surtout les 10 dernières années du personnage, son côté borné et entêté», raconte-t-il avant d'expliquer ce qui s'est passé ce matin là. «On a été chanceux dans ce deuil là. C'est-à-dire que j'étais présent, avec ma soeur. Mon père est décédé chez lui, dans son lit, il a pas souffert. Dimanche après-midi j'ai eu une dernière journée avec lui, où il était debout, assis et réveillé. On a discuté et il avait pas peur de la mort. Ça m'a fait du bien. Il avait trois cancer en phase terminale».

«Ti-Cul j'ai eu une belle vie», qu'il a dit à son fils, José. «J'ai trois beaux enfants qui ont réussi, vous me rendez fier, et j'ai pas peur de mourir». Le soir son père se couché et le lendemain il ne s'est pas réveillé. Inquiets, la famille a cru qu'il fallait l'amener aux soins palliatifs, mais le papa ne voulait pas sortir de chez lui. José, pour ne pas prendre de chance, est allé le voir. «Je suis arrivé et c'était son dernier souffle. Je pensais être traumatisé de ça, mais j'ai trouvé ça d'une beauté exceptionnelle. Il est parti pendant qu'on lui tenait la main».

Pour écouter l'hommage en entier, cliquez ici et commencez à 6 minutes 30.

Partager sur Facebook
3,205 3.2k Partages

Source: I Heart Radio · Crédit Photo: Facebook de José Gaudet